Rechercher dans ce blog

21 mars 2016

LEM 955 Médecine narrative en pratique

Cécile Bour nous montre avec un cas clinique authentique à quel point il demeure important, plus que jamais, que les médecins prennent la peine d'écouter avec soin et avec respect ce que CHAQUE patient a à dire sur lui-même.
Un mot déformé dans un dossier, personne ( on a tué par ignorance les "inutiles" généralistes d'antan)  pour assurer aux côtés du malade la cohérence des différents intervenants hautement spécialisés et technicisés, et on arrive à des drames.

Bonne lecture de la LEM 955 Médecine narrative en pratique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Mots qui puent, mots qui tuent (LEM 1226)

   L’invention de l’imprimerie a été un des moteurs de la Renaissance en Europe. Les textes enfin sortis de la seule tradition orale ou des ...