Systémiquement politique LEM

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 1008
  
    27 mars 2017

                           
                                       Systémiquement politique
                      
              
                  Docteur François-Marie Michaut
  

  
Les empoignades électorales du moment nous contraignent à ne regarder que ce qu’il y a d’anecdotique chez les candidats à la présidence de la République française. L’idée que peuvent se faire les uns ou les autres de la ligne de force justifiant la pertinence de leurs programmes demeure soigneusement passée sous silence. Comment alors faire son choix, pour qui n’est pas indéfectiblement de parti pris ?
Je n’ai aucune compétence, et pas la moindre envie de me risquer à formuler un avis quelconque. Il me faut cependant mettre en avant le travail remarquable d’un candidat déclaré, rejeté pour ne pas avoir obtenu les 500 signatures d’élus imposées. Son nom est Alexandre Jardin et son métier est d’être écrivain et scénariste à succès.

Si je présente ici son ouvrage Révoltons-nous ! (1) , c’est que son approche théorique est directement fondée sur les travaux de l’Ecole de Palo Alto qui a lancé dans les années 1970, dans le domaine de la psychiatrie la systémique. Cette façon de penser la réalité que je cherche depuis des années à promouvoir au coeur même de toute la médecine (2). 
Jardin nous explique ainsi la différence fondamentale entre le faux changement et le vrai changement. Bateson et Watzlawick sont là en appui (3). Le faux changement, c’est ce que nous proposent tous nos candidats, sans exception : juste faire un peu plus de la même chose qui n’a jamais marché dans le passé.

Alors de quel changement s’agit-il ? Tout simplement de la mise en cause, presque au sens juridique du terme, de la façon dont le pouvoir politique fonctionne chez nous depuis longtemps. Juste quatre siècles, avec la figure emblématique de Louis XIV muselant tous les grands du royaume en les parquant à Versailles. Le pouvoir solitaire absolu qui a tous les rouages en main, le système pyramidal est en place. Au fil des ces siècles mouvementés de notre histoire, nous avons gardé en tête la croyance indéfectible qu’il n’existe qu’une seule forme de pouvoir pour diriger la France. Celui qui est exercé d’en haut par une seul personne.

L’évolution des sociétés de plus en plus ouvertes du monde contemporain, les modifications de nos connaissances dans tous les domaines, nos façons de comprendre la réalité rendent-ils encore pertinent et acceptable ce vénérable schéma ? Une telle mise en cause raisonnée et argumentée de cette pyramidocratie est inévitable, et son existence même devient impossible.

Alors, sans préjuger de ce que chaque lecteur peut tirer pour conduire sa réflexion personnelle, je ne saurais trop conseiller la lecture de ce petit ouvrage. Il est stimulant, il est bien documenté, et, c’est la moindre des choses, il est remarquablement écrit.

En un mot, ce bouquin vite lu est un solide médicament pour tous les publics contre la tristesse consternante, collective et contagieuse de la campagne présidentielle en France. Une salutaire bouffée d’oxygène, pas encore remboursée par la Sécurité Sociale.


Notes :
:  (1) Alexandre Jardin, Révoltons-nous ! , Robert Laffont, février 2017, 136 pages, 14 euros.

 (2) Michaut F.  Systémique médicale, en ligne sur ce site à http://www.exmed.org/exmed/syst.html
 (3) Michaut F. De qui souffez-vous ? , en ligne sur ce site à http://www.exmed.org/pages/dqs0.html 
  

Os Court :

 « Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.» 

Général Napoléon Bonaparte





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

2017
 ODYSSÉE DE L’ESPÈCE ? LEM 1041