Les pharmacies aussi CO Exmed

                     
    Les pharmacies aussi

La politique de destruction par asphyxie économique des professions de santé non hospitalières a été inaugurée en France par les ordonnances du premier ministre Alain Juppé en 1996. C’est, mystère de notre démocratie, une façon prévue par la Constitution de 1958 de promulguer une loi sans avoir à passer par le vote du parlement. 

    La désertion progressive des cabinets privés de généralistes,  gagnant même Paris, témoigne de l’avancement de la destruction.

    Ce sont maintenant les officines pharmaceutiques qui subissent le même sort. Un seul chiffre : une pharmacie disparait tous les trois jours en France. Plus de médecins généralistes, faute de relève, plus de médicaments disponibles dans son quartier ou son village, quel avenir préparent donc à ceux qui n’ont pas une santé de fer nos têtes pensantes ?


Nos bateleurs électoraux si bavards ne se mouillent pas sur ce sujet.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 27-29 janvier 2017  www.exmed.org

Posts les plus consultés de ce blog

Sans instructeurs, pas d'instruction (CO Exmed)

Pouvoirs publics ou pouvoir privé ? LEM 1028

TES complétement fou CO Exmed