Epigénétiquement parlant CO Exmed




Epigénétiquement parlant


Le valproate de sodium, anti-épileptique vendu en France depuis 1967 sous le nom de Dépakine, absorbé par des femmes enceintes est soupçonné être à l'origine de malformations néonatales. Des perturbations complexes de l'expression des gènes sont suspectées disent les pharmacologues. C'est l'occasion pour des professionnels de la santé, ou de simples esprits curieux, de faire un point sur une branche récente de la biologie : l'épigénétique. Sa majesté Internet, via son fidèle Wiki, nous apporte ses lumières.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Épigénétique
    Juste de quoi se sentir un tout petit peu moins ignorant, ça fait du bien. Quand les micro et autres peu explorées nano particules nous cernent, ce n'est peut-être pas du luxe.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 25-26 janvier 2017  www.exmed.org

Posts les plus consultés de ce blog

Placebo, faille béante
 LEM 964

TES complétement fou CO Exmed

Etudiants disparus CO Exmed