Chefferies LEM 989


Lettre d'Expression Médicale 989
du 14 novembre 2016
 




                                                                Chefferies
                    
                                                                 Jacques Grieu

  
                   

Ne sont pas des coquins tous les grands chefs de file,
Mais sous leurs couvre-chefs, louches sont leurs mobiles.
Un vrai chef devrait être un grand marchand d’espoir ;
Là j’opine du chef à ce réquisitoire.
Je me méfie des chefs, même des chefs d’état.
Surtout, au premier chef, de tous ceux du gotha.
Aussi, des sergents-chefs, jusqu’aux chefs d’escadron
Ou des adjudants-chefs et chefs de bataillon.

Ce chef d’accusation n’a rien d’anarchiste,
Mais d’un chef de famille est constat réaliste.
La France a ses chefs-lieux, elle en a même trop.
Le grand chef nous l’a dit et sur eux crie haro,
Et derechef il a des desseins régionaux.
Les chefs-lieux de canton eux aussi marginaux ?
Qui donc se dévouera pour monter aux créneaux ?
Un chef serait celui qui prend tout sur son dos.

L’homme est un pur chef-d’œuvre ? Ah ! C’est lui qui le dit !
C’est l’ingénieur en chef de son propre génie….
Les grands chefs trois étoiles ont aussi leurs chefs-d’œuvre,
Qui  ne sont pas du tout des questions de main-d’œuvre.
Chef-d’œuvre est rarement le travail de plusieurs,
Car savoir déléguer est un art supérieur.
Moi, mes chefs préférés mènent à la baguette :
Ce sont les chefs d’orchestre ; eux, sont de vraies vedettes.



__________________________________________________________________________________                        

Notes de la rédaction :


- Ligne 3 : à rapprocher de la citation de Napoléon Bonaparte : «Un vrai chef devrait être un grand marchand d’espoir».
- Le titre de ce poème, habituellement toujours en lettres majuscule, est ici en minuscules. C'est, bien entendu volontaire de la part de l'auteur. N'en déplaise à l'ego envahissant de tous nos chefs, grands, moyens et petits !


_________________________________________________________________________________________________________

 

 Os Court :

 «  Le  chef c’est celui qui peut prendre la dernière goutte de café sans avoir à en refaire. »

Scott Adams
(dessinateur américain de BD)

Posts les plus consultés de ce blog

Sans instructeurs, pas d'instruction (CO Exmed)

Pouvoirs publics ou pouvoir privé ? LEM 1028

TES complétement fou CO Exmed