Compassionnite subaigüe

 20-22 mai 2016 CO d'Exmed

Compassionnite subaigüe 


Il est devenu impossible qu’un évènement un peu, beaucoup, ou pas du tout dramatique touche des citoyens de notre nation pour que nous subissions, de façon pavlovienne, une salve de déclarations de responsables politiques. Escalade bien dosée d’étalages de partage de l’émotion ambiante, le tout chauffé à blanc par ceux dont le métier est de nous livrer ce qu’ils nomment de l’information. Souvent informe, bien malgré eux.
On dit, une main sur le coeur et l’autre sur le micro s’associer aux familles, aux amis, aux proches des personnes touchées par le malheur. Et, comme s’il s’agissait d’un remède absolu à tous nos mots, une cellule de crise est activée, drôle d’histologie politico technocratique. Puis vient la rituelle cellule (encore une) de soutien psychologique. Que des gens puissent tirer bénéfice de pouvoir parler entre eux, c’est le principe même des bistros. Que d’autres fassent le choix de rester repliés sur eux-mêmes, s’en tirent-ils plus mal ? Mais, de grâce, cessons de laisser croire au public que les «psys» disposent de solutions miracle pour diluer les conséquences des situations les plus dramatiques de nos vies agitées.

F-M Michaut

Posts les plus consultés de ce blog

TES complétement fou CO Exmed

Etudiants disparus CO Exmed

Médecine 1927