Comprendre le ramadan LEM 916

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 916      22 juin 2015

              
 
                                                           

                        Comprendre le ramadan                         


                                  D. Marche



   Comme chaque année, le mois du ramadan est un évènement en France. Nous y sommes en ce moment.  Observer ses obligations est l’un des cinq piliers de l’Islam. Que peuvent bien comprendre ceux qui ne partagent pas la foi musulmane ? Pas grand chose, sauf qu’il s’agit d’un jeûne entre le lever et le coucher du soleil durant un mois lunaire.
Les personnes dont le métier est de soigner les autres devraient se demander quelle est la signification de cette pratique vécue comme un grand moment de l’année par bien des gens autour de nous.

   Les modalités pratiques sont accessibles à chacun. En voici un rappel. Pour les adultes en bonne santé, la prise de tout aliment ou boisson durant la journée est interdite. Il en est ainsi pour l’usage du tabac ou les relations sexuelles.
Par contre, la nuit, il est prescrit de se régaler et de ne pas se priver des plaisirs de la chair. Ceci diffère totalement du carême des chrétiens, où ne se retrouve pas cette opposition entre le jour et la nuit.

   Pour ceux qui n’ont pas les yeux de la foi, et qui veulent quand même tenter de comprendre, ce sont les symboles qui sont à déchiffrer. Un symbole, comme en chimie, est un signe visible de tous qui accompagne une réalité moins accessible à  la connaissance.
Ici, le symbole est double. La lumière du soleil et l’ombre de la nuit. Du jour vient toute source de vie ( photosynthèse végétale entre autre). La lune qui éclaire la nuit n’est que le reflet de l’énergie envoyée par l’astre solaire.
La lumière, c’est la forme particulière qui anime sous nos yeux toute la création. Pour les religions, dont celle du Prophète, c’est l’énergie divine en action. Priver son corps de ses carburants habituels, c’est contraindre l’esprit à se concentrer sur cette réalité. Le jour est le temps de la connaissance?

   La nuit est le moment où les choses se font, où les esprits travaillent librement, où les connaissances pratiques, les plans et les inventions se trament. Quand il est dit de se réjouir, de faire la fête, de quelle nourriture est-il question ? Pas seulement de festins matériels, de patisseries délicates à partager en famille. Il s’agit de dévorer à pleine dents toutes les connaissances accumulées par les têtes humaines, en particulier du côté de l’occident depuis des siècles.  C’est une invitation à  une véritable réconciliation entre le spirituel et le scientifique qui est ainsi lancée.

   L’Islam et l’Occident enfin capables de partager quelque chose de fondamental et de fondateur d’un avenir fertile au lieu de se recroqueviller chacun sur ses seules valeurs traditionnelles, l’enjeu est de toute première importance pour l’humanité toute entière.
Il n’est pas d’autre réponse possible aux mouvements terroristes se réclamant d’une tradition qu’ils ne connaissent pas en profondeur pour justifier leur fureur meurtrière.





 

                       

  
Os Court :
 
« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.  » 
 
Proverbe chinois

Posts les plus consultés de ce blog

TES complétement fou CO Exmed

Etudiants disparus CO Exmed

CHAPEAUX POINTUS TURLUTUTU LEM 987