Articles

Fièvre jaune
 (Exmed)

Le mouvement, par cristallisation des réseaux sociaux, des citoyens de France en colère contre l’augmentation du prix des carburants s’est dénommé : les gilets jaunes. Ceux-là même qu’il est obligatoire d’avoir dans toute voiture et de porter sur la chaussée en cas d’arrêt d’urgence. La diffusion de cette mobilisation, en parler para-scientifique du moment, est dite virale.


    Péjorativement, on se souvient que les jaunes étaient au siècle dernier ceux qui refusaient de s’associer aux grévistes.
Nous médecins avons appris en faculté l’existence de cette maladie redoutable d’Afrique et d’Amérique intertropicales. Le virus amaril ( de l’espagnol amarillo, jaune) est transmis par un moustique. Aucun traitement curatif, 50 à 80% de mortalité. Le plus souvent par hémorragie digestive connue sous le nom de vomito negro.
   L’une des plus efficaces vaccinations au monde, avec une injection unique.


    Comment le réel va faire évoluer cette fièvre jaune des gens exprimant sans porte parol…

French Big Doc power ? (Exmed)

Pour n’importe quel acteur d’une administration privée ou publique, sa Majesté Le Dossier est l’alpha et l’oméga de sa raison d’être et de son pouvoir. Le tandem Assurance maladie obligatoire et Ministère de la santé, avec grand renfort de publicité télévisée, cherche à imposer cette vision de la réalité aux malades et à leurs médecins. Le Dossier Médical Partagé (DMP), amicalement nommé Big Doc ici, est un rêve technocratique.  Le seul vrai dossier indispensable en pratique médicale est celui que le soignant a dans sa tête. C’est à lui de le nourrir, de l’enrichir en fonction de sa personnalité et de son expérience, de le faire évoluer au fil du temps.


  L’amoncellement des documents touchant la santé d’une personne, devenant vite pléthorique et brownien, ne peut pas être exploité pour soigner au mieux. Relire ce que Balint a écrit sur «les gros dossiers», explorer l’exploitation qui est faite de n’importe quel dossier hospitalier.
On entend affirmer que le système informatique s…

Sortir de l'informulé (Exmed)

Une idée n’est rien tant qu’une forme ne lui a pas été donnée par un cerveau humain. Libre ensuite à chacun d’en faire ce que bon lui semble. Ce qui est nommé sur ce site « Systémique médicale » est dans cet état qu’un zoologiste pourrait qualifier de larvaire ou un médecin d’embryologique.

   Voici ce qui vous est proposé si l’aventure intellectuelle de vouloir aller plus loin vous tente. Une série consacrée à une autre vision de la médecine que celle qui a cours dans nos cerveaux occidentaux. Sans recherche de sensationnel, ni même de révolutionnaire. Nous n’avons rien à vendre, tout à comprendre.

La LEM 1093 : « Feuillets de Systémique Médicale (1) » attend votre lecture active.



  François-Marie Michaut, CO d’Exmed   12-13 novembre  2018 www.exmed.org

Feuillets de Systémique médicale1 (LEM)

Feuillets de Systémique médicale (1)                                                                                    François-Marie Michaut



État des lieux,  prospective  

    Depuis plus de 21 ans sur le site Exmed, le concept de Systémique Médicale est régulièrement invoqué. J’ai tenté de démontrer ici, à travers des situations multiples, qu’il constitue un outil précieux de compréhension élargie de tout ce qui touche, de près ou de loin, à la santé des hommes. Il m’a semblé que cette façon de penser était dans l’air du temps, et qu’elle ne pouvait que trouver des esprits ayant envie d’en assurer le développement et la diffusion qu’elle mérite. La technologie de l’Internet assurant des communications sans frontières (1) rend cela matériellement  possible. Je me suis trompé. L’idée, faute de relais perceptible est restée…. dans l’air. La systémique médicale, autant que je puisse en être informé à cette heure, n’a pas dépassé le stade d’un coffre qui n’a jamais été ouvert. Son conten…

Insupportables publicités (Exmed)

En France, il est interdit de faire de la publicité dans la presse ou à la télévision pour les médicaments. Sage décision. La sanction pour les fabricants en cas d’infraction est la suppression de leur remboursement par l’assureur unique obligatoire.


    Nous voyons s’étaler sans vergogne sur les écrans des messages vantant les mérites, pour une meilleure santé de tous, de laboratoires fabricant uniquement des médicaments génériques.

    Légalement astucieux, financièrement juteux, éthiquement crapuleux que de faire croire au public que de laborieux fabricants de copies de remèdes déjà existants sont de grands défenseurs de la bonne santé de chacun. Tromperie manifeste des consommateurs, comme cela ne semble guère se dire publiquement.

François-Marie Michaut,
CO d’Exmed 9-11 novembre 2018

Addiction, on comprend toujours pas (Exmed)

La recherche de la cause des comportements humains d’addiction butte sur une croyance. Que la substance utilisée est la seule responsable « sérieuse» de la maladie. Alcool éthylique, cannabinoïdes, opiacés, nicotine et autres substances sont examinés sous toutes les coutures par de nombreux chercheurs pour déterminer les mécanismes neurobiologiques qu’ils peuvent occasionner. Le rêve, hautement rentable pour l’industrie, que cela ne peut conduire qu’à la découverte de la molécule réparatrice, demeure ce qu’il est. Une illusion ; ce qui n’a rien de scientifique quelque habillage mercantile qui soit utilisé.


   Pourquoi ? Parce qu’il existe de multiples addictions sans produit ( sexe, jeu, sport, violence etc...).
S’adonner à un certain type de comportement nécessite qu’il y ait une raison impérieuse. Faute de pouvoir aller plus loin, se droguer ne peut être que la tentative de se débarrasser d’un manque essentiel dont on ne parvient pas à percevoir l’origine. Le manque, insupportab…

Vertement exprimé (Exmed)

« avec rudesse, vivacité» précise le dictionnaire Larousse. Vertement fait aussi référence à la couleur verte, emblème des écologistes comme de l’Islam.  Au sens premier du grec : ceux qui parlent de la maison que nous habitons.
    Les atteintes de l’industrie chimique avec sa soeur pharmaceutique nuisent de plus en plus gravement au milieu de vie de tout ce qui est vivant. 

    Ceux qui consacrent leur vie à soigner les humains ne peuvent pas rester muets.
    Mais comment s’exprimer pour que le message soit entendu ? Nana Nopink, avec la LEM 1092AU VERT CITOYENS ! lance son appel ;  à chacun sa propre appréciation.


François-Marie Michaut, CO d’Exmed 5-6 novembre 2018