Articles

Pouvoirs publics ou pouvoir privé ? LEM 1028

Image
Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1028
  http://www.exmed.org/archives17/circu1028.html
    13 août 2017




  Pouvoirs publics ou pouvoir privé ?
  Docteur François-Marie Michaut
     Elle n’est pas morte la vieille opposition entre le collectif et l’individuel, c’est à dire le public et le privé. Lequel doit primer l’autre ? Tels deux frères ennemis, ils semblent se livrer un interminable combat. Mais en silence : pas de débat public digne de ce nom. L’air du temps, pour nous depuis 1945, sous l’influence jamais démentie des élites intellectuelles nourries au biberon marxiste (1), favorise le collectif. Tout ce qui est personnel est considéré comme suspect, et le proverbe l’union fait la force est pris au pied de la lettre. La mythologie de l’équipe fédérant les forces disponibles, comme dans les sports collectifs a gagné les esprit. Brain storming, travaux de groupe, institutions, églises, partis et associations, tel est devenu notre catéchisme implicite.

   Pour tout esprit simplemen…

Sans instructeurs, pas d'instruction (CO Exmed)

Image
Sans instructeurs,
pas d’instruction

   Ça semble tellement évident dans la vie ordinaire. Et pourtant, quand un pays aussi intelligent que le notre, voit disparaitre inexorablement ses médecins généralistes et ses spécialistes d’exercice privé, il semble ne pas voir cette lapalissade.

  Parlons clair. Seuls des médecins exerçant (encore) dans leur cabinet privé les métiers médicaux «désertés» peuvent instruire vraiment les jeunes étudiants de la réalité de leurs professions.

   Les praticiens hospitaliers en charge de l’enseignement médical ont fait un choix  fondamentalement différent. Et fort respectable. Celui de devenir des serviteurs de l’État, avec tout ce que cela comporte. Notamment le manque total de connaissance de ce que peut être l’exercice médical personnel hors du giron hospitalier.

   Comme je l’ai écrit il y a longtemps, il est insensé de demander à des pilotes chevronnés d’avions de ligne de former des capitaines de navires. Et réciproquement, n’est-ce pas ?

Dr F-M M…

DEMAIN LA VEILLE (LEM 1027)

Image
Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1027
 http://www.exmed.org/archives17/circu1027.html
    7 août 2017



 DEMAIN LA VEILLE
                                                   Jacques Grieu


Si le jour d’avant-hier est bien veille d’hier,
Le mot surlendemain de l’avant-veille est frère. 
Si le mot de la veille au mot demain s’oppose,
Alors celui d’hier ne sert pas à grand-chose.

Pourquoi le jour d’après, dans notre dictionnaire,
Est-il toujours placé avant le jour d’hier ?
Hier, lui, est placé après le aujourd’hui !
Passé après futur est tout aussi gratuit !

Promettre est-il toujours la veille de tenir ?
Tenir n’est pas toujours lendemain de prédire.
Entre hier et demain on rencontre aujourd’hui ;
Qui passe de la veille au présent par minuit.

Quand nos ordinateurs sont mis en mode veille
On peut se demander s’ils rêvent en leur sommeil ?
On rit le lendemain des espoirs de la veille :
L’espérance est un rêve éclipsé au soleil.

Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain,
Les choses qu’on veut fair…

Médecine 1927

Image
Médecine 1927    
En nous donnant comme argument massue que les adjuvants vaccinaux à base d’aluminium étaient inoffensifs pour les patients, notre ministre de la santé, et néanmoins médecin, en disant qu’ils ont quatre vingt dix ans d’âge, nous interpelle.

    En ces temps pas si lointains, nos prédecesseurs utilisaient largement, et faute de mieux, les traitements à base de mercure, de bismuth, de sels d’or, de salycilates dont plus personne ne voudrait actuellement. Fermons les yeux sur la chirurgie ou la psychiatrie. Qui se souvient encore de la fabuleuse mode qu’a eue, en ces années là, le radium comme antiasthénique, anti-vieillissement et même produit à visée cosmétique ?

    Ne serait-il pas plus simple, et plus sain, de nous dire la vérité ? Nous ne savons pas grand chose sur les effets de l’aluminium sur l’organisme humain tant les études épidémiologiques sont pauvres. Principalement faute de disposer de moyens de dosage suffisants. Et d’en tirer les conclusions qui …

Expression (LEM 1026)

Image
Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1026 
http://www.exmed.org/archives17/circu1026.html
    31 juillet 2017



Expression
                               Docteur François-Marie Michaut


 Bien que ne marchant depuis longtemps sous aucune bannière collective, je suis bien obligé d’admettre qu’il y a quelque chose d’inédit dans les prises de parole du président Macron. Peu importe ici les thèmes abordés et la valeur politique intrinsèque des orientations présidentielles. Qui est vraiment l’auteur des déclarations est secondaire. L’essentiel est ce « je ne sais quoi», difficilement analysable, qui passe à travers le langage verbal et gestuel de cet homme. Rien à voir avec les recettes de tentative de séduction, donc de manipulation, que vendent si bien les professionnels patentés de la communication.

Expression - sans la moindre surprise tant ma monomanie est flagrante- est le mot qui s’impose à moi. Voilà qui mérite une petite  dissection. La pression est là. Comme la pression artérielle est…

Pasteur est mort, la rage non (Exmed)

Image
Pasteur est mort, la rage non En ces temps de querelles byzantines sur l’opportunité de porter à onze le nombre de vaccinations obligatoires en France, regarder plus loin n’est pas interdit.
   Ainsi au Cambodge ( Médiscoop du 25 juillet 2017), la rage tue un millier de patients par an. Faute de pouvoir accéder à la vaccination après une morsure canine, aucun traitement curatif de ce virus neurotrope  ne peut éviter la mort.

    Il y a cinquante ans, au Tchad, les autorités, faute d’autres moyens, encourageaient la destruction systématique des chiens errants par la population, enfants en tête.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed, 26-27 juillet 2017

Véridique ! LEM 1025

Image
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 1025   
http://www.exmed.org/archives17/circu1025.html
    24  juillet 2017




  Véridique !
                               Jacques Grieu

C’est du latin verus, parti à la dérive,
Que dame vérité aborda sur nos rives.
Sortit-elle du puits comme on l’a affirmé ?
Si c’est vrai, en sortant, elle s’est donc mouillée !

Vérité en deçà et erreur au delà,
Du haut des Pyrénées, Pascal avait vu çà.
Et pourtant, on le dit, jamais il n’y alla ;
C’est là qu’est le génie des très grands d’ici-bas.

Deux demi vérités ne font pas vérité,
Et font même un mensonge, un mensonge complet.
La vérité n’est pas, non plus, dans l’aphorisme,
Qui n’en est que moitié ou un double truisme.

Nos quatre vérités, on croit bien les connaître,
Mais on devrait s’attendre à voir d’autres paraître ;
D’ailleurs, ma vérité n’est pas non plus la vôtre :
La vérité d’autrui en est toujours une autre.

Mensonge ou vérité ? L’art exploite les deux…
Ou plusieurs vérités si on aime ça mieux.
Car si la vérité était to…