Articles

La santé reste en plan (Exmed)

Plan pour la santé en France lancé le 18 septembre 2018. Qu’est-ce que la santé ? On a piqué le mot au latin sanitas utilisé par Cicéron. Il veut dire outre le fait de bien se porter la capacité de bien juger, de connaitre. Alors, c’est quoi cette santé ? Le chirurgien Henri Mondor invoquait poétiquement le silence des organes. L’Organisation Mondiale de la Santéen 1946 osait parler de « complet bien-être physique, mental  et social [...] pas seulement une absence de maladie, d’infirmité.» Le paradis terrestre pour tous et pour toute la planète.

Hervé Anctil, au Canada, dans les années 1980, propose ceci : «La santé résulte d’une interaction constante entre l’individu et son milieu [...] capacité physique, psychique et sociale des personnes d’agir  dans leut milieu et d’accomplir les rôles qu’elles entendent assumer d’une manière acceptable pour elles-mêmes et pour les groupes dont elles font partie».


  Faute de dire clairement en préambule ce qu’on met dans le mot santé,  aucun p…

RÉBELLION RÉFUTATION (LEM 1085)

RÉBELLION
                    RÉFUTATION

                   

                    Jacques Grieu





Refuser les louanges est fort noble habitude ;
Mais on sent que souvent, ce n’est qu’une attitude,
Pour voir surenchérir avec un compliment
Ou entendre deux fois qu’on est intelligent.

Accepter est un art dont il faut pouvoir jouer :
Et savoir refuser demande du doigté.
Il est bien des accords lâchés avec hauteur
Qui sont plus irritants qu’un refus sans raideur.

Un refus, quelquefois, aboutit à l’inverse :
Le titre de martyr, même s’il bouleverse,
Est souvent refusé, ajoutant à la peine,
Et la pitié alors, oblige à dire amen.

Souvent l’incertitude est aussi douloureuse
Que le refus tout net en sa forme empêcheuse.
À tout engagement, on doit réalité :
Pire que cent refus, la promesse oubliée !

Demain est un mystère et qui souvent fait peur :
La peur et le refus qui portent le malheur.
Le futur, au contraire, doit se voir en riant :
L’envie de réussir implique le présent.

Les raisons d’un refus, montrées et expo…

Le savoir dire non
 (Exmed)

Exercice de haute voltige quand on est un médecin face à un patient.  Refuser. Aucune école, en vérité, ne nous apprend les vertus irremplaçables de se rebeller contre une autorité qui nous fait nous renier nous-mêmes. Consensus obligatoire, esprit de groupe, prosternation devant ceux qui savent mieux que nous : c’est notre pain quotidien.

Jacques Grieu nous entraine avec sa LEM 1085  RÉBELLION  RÉFUTATION dans une balade frondeuse salvatrice.

François-Marie Michaut
, CO d’Exmed   17-18 septembre 2018

Cahier des charges (Exmed)

Cahier des charges
   La fin programmée du numerus clausus des études de médecine implique une remise à jour de la formation médicale. Elle s’est constituée depuis 1789 par couches successives s’empilant en fonction de l’évolution des connaissances et des mentalités. Pourquoi ne pas prendre l’exemple de l’armée américaine devant s’équiper d’urgence  après son entrée dans la seconde guerre mondiale ? Besoin d’un véhicule léger de reconnaissance pour intervenir sur tous les continents.
    Un cahier des charges a été établi. En gros ne voiture tout terrain pour 4 passagers et leur équipement construit en très grande série qui puisse facilement être parachutée et intégralement démontable et remontable avec une clé de 12. La jeep était née.


    Fabriquer des médecins est bien plus compliqué, cela va de soi. Raison de plus pour établir un solide cahier des charges pour l’avenir.

Deux colonnes :

- qu’est-ce qu’on attend de nos praticiens d’un côté

- quels moyens se donne-t-on pour répondr…

Traitement à 500 000 euros par an (Exmed)

Traitement à 500 000 euros par an    L’amyotrophie spinale est une maladie génétique dont l’évolution, dans les formes les plus précoces, est mortelle avant l’âge de deux ans. Le docteur Luc Perino consacre un article fort bien fait sur ce que la médecine propose quand survient un tel drame. Lien .

   L’utilisation habituelle de substances pour en faire des médicaments se fait de façon empirique. Tel produit présente une activité sur tel symptôme.
Ici, la démarche intellectuelle est inversée. La recherche a découvert qu’il existait une défaillance de la substance qui  régule la  quantité de neurones moteurs. Connaissant l’ADN en question, les chercheurs ont fabriqué un modificateur  introduit dans l’ARN messager de la substance défaillante.
Impossible d’effectuer de vastes expérimentations, impossible aussi d’avoir une idée et de l’efficacité et de la durée d’un tel traitement purement «freinateur». Ce médicament est autorisé et revient à 500 000 euros par an.


   Quel calvaire pour l…

Un peu plus sur la causalité

 (LEM 1082)

Un peu plus sur la causalité

                      
                                    François-Marie Michaut


      Un lecteur fidèle m’a suggéré de «creuser» d’avantage ce que j’ai écrit dans la LEM 1081 : «Causalité linéaire, causalité circulaire ou «hélicoïdale».  Défi à relever.


      Il ne peut pas y avoir de médecine digne de ce nom sans un processus jamais achevé d’interrogation. Pour ne parler que de ce qui justifie l’existence  et la persistance (1) de ce site. Dans notre secteur qui touche à ce que nous avons de plus intime, on joue avec le réel qui sait ne faire aucun cadeau à quelque brillante idée que ce soit. Comprendre comment les choses se passent, c’est capital. Oui, cest nécessaire, mais c’est insuffisant.
Où se cache la cause ? Molière, comme souvent, pointe juste et nous fait rire (jaune?) dans sa pièce Le malade imaginaire, avec son célèbre « le poumon, le poumon vous dis-je».


       L’histoire de la causalité «hélicoïdale» ne doit pas demeurer une simple for…

Ceci n’est pas de la philosophie (Exmed)

Ceci n’est pas de la philosophie
   Titre en forme de clin d’oeil au célèbre tableau de René Magritte avec son «Ceci n’est pas une pipe». Oser parler de la causalité de ce que les connaissances des soignants peuvent mettre au jour n’est pas faire oeuvre de philosophe. Ni bien entendu, si cependant il existe un rapport entre les deux, de sage.


  Sauf allergie majeure, ce qui est une contrindication absolue, chacun peut aller voir du côté de la LEM 1084 : Un peu plus sur la causalité.


François-Marie Michaut, CO d’Exmed   10-11 septembre 2018