Rechercher dans ce blog

12 septembre 2021

RAYONNAGE (LEM 1240)


    


En connaître un rayon signifie qu’on est fort :
C’est, dans des professions, un très bon passeport.
Il ne s’agit pas là de rayon de courbure
Qui n’aiderait personne à la candidature,
Mais plutôt du rayon qui, dans bien des boutiques,
Est un lieu consacré à des choix spécifiques…

Le rayon de braquage est, lui, fort éloigné
D’un brigand menaçant volant à main armée.
Il serait chef de bande et pas chef de rayon :
On ne saurait confondre et serviettes et torchons…
Quand au rayon d’action, il n’est pas sur la roue
Et son action n’est pas celle d’un risque-tout.

De nos bibliothèques, les rayons sont culture
Et rayons de soleil par la littérature :
Les mots sont rayons X,  ils transpercent les corps
Mais leurs ombres s’impriment en trouvant des accords.
Qu’ils soient ultra-violets, infrarouges ou cosmiques,
Les rayons font partie de notre sémantique.

Le rayon de Schwarzschild  vous dit-il quelque chose ?
C’est un rayon à trou, mais de trou fort grandiose,
Puisqu’il nous parle-là des terribles trous noirs,
Et leur gravitation aux appétits notoires.
Peut-être ce savant au nom si émouvant
Aimait-il bien le miel aux rayons si tentants ?

La roue de la vie tourne : où donc sont ses rayons ?
Elle tourne trop fort pour que nous les voyions.
Beaucoup de grands esprits tentent tout pour briller :
D’autres, bien mieux, rayonnent sans s’être démenés.
Leur rayon est interne et dur à déceler ;
Comme chez les poètes c’est une chose innée…

                            Jacques Grieu
  

Os court :

« Belles personnes,
Rayonnez, fleurissez, soyez des échansonnes

De rêve, d’un sourire enchantez un trépas,

Inspirez-vous des vers... mais ne les jugez pas!»

Edmond Rostand (Cyrano de Bergerac)


 

 Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1240 12 septembre 2021
 



                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Affrontement passifiable (Exmed)

     Jadis, la notion d’incommunicabilité entre les êtres humains fut très à la mode chez les intellectuels d’après-guerre. La pandémie numé...