Rechercher dans ce blog

11 mai 2021

Armagueddon viral ou folie collective ? (Exmed)



Il faudrait peut-être admettre le fait que le Covid épargne plus de 99,9% des populations, qu'il guérit ultramajoritairement sans traitement et que même les formes graves sont, pour la plupart, traitées avec succès par des traitements symptomatiques.

Il faudra donc à un moment nous dire d'où sort la psychose induite par cette épidémie, certes préoccupante mais qui n'est en rien un armagueddon viral ? Sauf si on finit par induire un échappement immunitaire mondial par des traitements mutagènes et une pression sélective en faveur de variants monstrueux...

Il y a eu en 2020 une SOUS MORTALITÉ de toutes les classes d'âges en dessous se 65 ans...donc, pas de quoi motiver les jeunes pour des mesures restrictives délétères !

   En fait on se borne à foutre la trouille à tout le monde sans prendre de VRAIES mesures de protection, qui n'ont de sens que si elles sont CIBLÉES et transitoires ( 1000 ème répétition de ma part))

    Des sujets qui ne risquent rien, et qui de plus sont asymptomatiques,  peuvent se taper la bise autant qu'ils veulent...sauf à démontrer par des TRAÇAGES EFFECTIFS, que certains en sont morts.

   En fait les précautions aveugles TUENT LES VRAIES PRÉCAUTIONS qu'on doit impérativement prendre avec rigueur envers les personnes  à risque de formes graves .

   Et oui, dans les faits,  plus de 99,9% de la population N'A RIEN A CIRER DU COVID.  Pour autant protège-t-on vraiment ceux pour lesquels il est un risque mortel depuis un an ? La réponse est clairement NON

   On balance des mesures globales aveugles inutiles et  toxiques suivies par une bande de gogols apeurés.

(Note de la Rédaction : à rapprocher d’un remarquable travail de vulgarisation critique effectué par Christian Drosten à Berlin. Lien )

J.F Huet
11 mai 2021

1 commentaire:

  1. "Il y a eu en 2020 une SOUS MORTALITÉ de toutes les classes d'âges en dessous se 65 ans...donc, pas de quoi motiver les jeunes pour des mesures restrictives délétères !"
    Euh, vous étiez où en 2020-2021 ?
    Il a été montré à plusieurs reprises que les jeunes transmettent l'infection aux plus âgés à risque de forme grave, notamment à la fin de l'été 2020 quand on constaté les chaines de transmission débutant chez les jeunes, puis chez leurs parents en septembre, puis chez les grands-parents en octobre avec le début de la 2ème vague d'hospitalisations.
    Ce n'est bien sûr pas pour les protéger d'un risque minime de décès qu'on impose des mesures restrictives aux jeunes, mais bien pour limiter les conséquences sanitaires de la diffusion du virus chez les personnes les plus à risque.

    "Et oui, dans les faits, plus de 99,9% de la population N'A RIEN A CIRER DU COVID."
    Affirmation hautement péremptoire qui nécessiterait d'être étayée avec des sources chiffrées ou une argumentation qui permettrait de l'expliciter.

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.


Les démasqués (Exmed)

    Que sommes nous devenus dans l’espace public sans nos masques imposés ? Avons-nous, les uns et les autres, changé durant l’épreuve prolo...