mardi 22 janvier 2019

Une faim sans fin (Exmed)

    C’est ce qu’annonce le très respecté Lancet du 16 janvier 2019 sous la plume de Richard Horton (MD), son rédacteur en chef.    Le défi est de nourrir sainement une humanité de dix milliards de personnes en 2050 sans détruire les ressources environnementales de la planète. 

    C’est encore possible, dit le Quotidien du Médecin du 19 janvier 2019 interrogeant le docteur  Fabrice DeClerk (GIARC). À condition de réduire de moitié notre gaspillage alimentaire, de diviser de 50% notre consommation de viande rouge tout en doublant l’ingestion de légumes, graines et fruits.


    Un message si simple, capable de sauver notre espèce humaine en péril si nous restons inertes, mériterait plus que tant d’autres d’être diffusé sans modération.

À chacun de s’en faire le messager autour de lui s’il estime qu’une telle attitude de prévention doit être ou ignorée ou largement diffusée.  


François-Marie Michaut

Exmed 23-24 janvier 2019

Et si Homo Sapiens était encore inachevé ?
 (Exmed)

    La lourde actualité de nos contrées occidentales n’a rien pour apaiser les esprits. De ceux qui sont malades encore plus que de ceux qui...