dimanche 16 décembre 2018

PRÉCIPITATION (LEM 1098)

                                          

La vitesse est un don des nouvelles techniques ;
Chaque jour, en extase, on en fait des cantiques.
Plus vite que violon n’allons-nous pas trop loin ?
De nos propres vitesses on devrait prendre soin…

À force de courir vite après le bonheur
Souvent on le dépasse ignorant sa couleur…
Le faible par le fort, jadis était battu ;
Maintenant c’est le lent que le rapide tue.

On dit qu’il ne faut pas confondre la vitesse
Avec cette notion pourtant de même espèce,
Mais qui peut apporter de grandes confusions
Et qu’on nomme souvent la précipitation.

Il y aurait bien là une contradiction
Puisqu’un précipité dans une solution,
N’est autre qu’un dépôt sans aucune vitesse 
Qui évoque plutôt une grande… mollesse.

Autre contradiction qu’on rencontre souvent
Malgré coups de colère et gros emportements :
Les mots « définitifs », sont bien ceux sur lesquels,
On revient le plus vite, oubliant les querelles !

Vitesse ou précision ? Parfois on doit choisir :
Retards ou bien erreurs, lesquels nous semblent pires ?
Si l’on sait où l’on va, aller vite est utile,
Mais vitesse à l’aveugle est qualité futile.

« La vitesse du chef est celle de l’équipe »
Entend-on très souvent comme un stéréotype.
Mais n’est-ce pas l’inverse ? Et pourquoi pas, au fond :
« La vitesse du groupe est celle du patron ? »

Moins une œuvre est comprise et moins vite on s’en lasse
Donc l’incompréhensible éternellement passe ?
Pour être bien suivi, il ne faut pas traîner :
Plus vite que les autres, il faut toujours aller…

Qui se croit malheureux, vite en prend l’habitude
Qui amène souvent à grande lassitude.
Tout arrive plus vite à qui court vite après :
Mais bois qui flambe vite est de faible durée…   
                                          Jacques Grieu
            
Os court :

«   Il faut être imaginatif, car le XXI ème siècle ne sera pas celui de la vitesse, mais celui des idées. Parce que la vitesse n’est rien sans contenu. »

        Stéphane Fouks (conseiller en communication).


Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1098 
http://www.exmed.org/archives18/circu1098.html

      17 décembre 2018                                    

Savoir se dire stop
 (Exmed)

   Tout autour de nous sur la planète s’emballe. À nous donner le vertige. Vers quoi courons-nous de plus en plus vite ? Nous posons-nous seulement cette question sans nous en débarrasser par une pirouette mentale justifiant le toujours plus ambiant ?
  

  Tout cela n’a rien à voir avec notre santé personnelle et collective ? Bien sûr que si. Pour prendre le temps d’ouvrir un peu plus la boîte aux questions, voici la LEM 1098, PRÉCIPITATION, de Jacques Grieu.

 François-Marie Michaut, CO d’Exmed 17-19 décembre 2018

Impatriation culturelle (Exmed)

    Les replis communautaires de populations venant habiter la France, comme tous les pays jugés attactifs, sont une réalité quotidienne. Le...