mardi 27 mars 2018

Antisémitisme, ouvrir l’abcès (Exmed)

                         

 

   Antisémitisme, ouvrir l’abcès

   Le journal Le Monde du 27 mars 2018 relate le sordide assassinat d’une vieille dame de confession juive. Bien entendu, c’est insoutenable. Pourtant la condamnation comme l’indignation ne vont pas assez loin. Pourquoi sommes-nous profondément et depuis si longtemps antisémites ? Qu’ont donc les gens bercés par la culture hébraïque qui nous fait si cruellement défaut ? Une certaine facilité à s’intégrer au plus haut niveau dans leurs lieux d’exil, avec de brillantes réussites dans les professions accessibles. C’est un fait. D’où la croyance populaire fausse que tous les juifs sont riches, sous entendu parce qu’ils nous volent.


    Personne ne semble prendre en compte que le judaïsme impose à ses fidèles d’envoyer leurs enfants à l’école. Respect absolu du savoir et culture inconditionnelle des livres, de tous les livres sans exception. Sauf anomalie mentale grave, tous les enfants juifs depuis plus de deux mille ans savent lire et ont soif d’apprendre. Ceux qui leur en veulent tant peuvent-ils en dire autant ? Non.


   Voilà cette supériorité de l’esprit jamais démentie que nous ne parvenons pas à digérer. Lisons sous cet angle d’attaque les élucubrations pseudoscientifiques de Gobineau et les pamphlets fétides du docteur Destouches notre confrère, alias Céline. L’abcès de la haine à mort des juifs est toujours là. Il est maintenant collecté et n’attend plus qu’un bistouri pour que le pus s’écoule. La lame de la connaissance d’une culture dont nous sommes tous les enfants et dont nous ignorons pratiquement tout  depuis plus de 2000 ans ! Mobilisons nos neurones de 2018.

François-Marie Michaut,

CO d’Exmed 28-29 mars 2018

Machine à penser (LEM 1103)

                                                                            



                                                          ...