Vitesse et vécu (Exmed)

Vitesse et vécu



L’énergie cinétique étant égale à la moitié de la masse multipliée par le carré de la vitesse pour tout véhicule circulant sur les routes, la France impose une réduction à 80 kilomètres heure sur tout son réseau non classé en voies rapides. Résultat attendu et annoncé de 350 à 400 morts évitées.
Dans cette équation, il ne manque qu’une chose : le facteur humain. Ce qu’il y a dans la tête de chaque conducteur, comment il vit la route, comment il la lit. Et mû au volant par quelle émotion, de la colère contre les autres usagers ou... passagers, à la soif de puissance, à l’ennui ou la distraction ? La palette est infinie, donc impossible à entrer dans quelque algorihtme de pragrammateur que ce soit. On est dans le domaine de la croyance, ou de la propagande, pas de la science.

   
Rouler à 80 km/h au lieu de 90km/h, quel rêve innacessible et jubilatoire pour qui passe chaque jour des heures coincé dans les bouchons routiers !

François-Marie Michaut,

CO d’Exmed 20-21 juin 2018

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)