Accéder au contenu principal

ÉGOCENTRISME (LEM 1072)


                      ÉGOCENTRISME

                                            MOI DOUBLE
 
                     
                                                                           Jacques Grieu




J’ai trouvé mon sujet ! On va parler du « moi ».
Pas une hésitation, c’est bien le meilleur choix !
De quel « moi » s’agit-il ? Évidemment du mien !
Des autres, on peut causer, mais ce serait moins bien…

Quand on y réfléchit, le « moi », c’est aussi nous,
Tout le monde peut dire : « moi », c’est moi. Donc, c’est vous !
Dans la foule de « mois », le mien va s’égarer !
Et ce moi-là, j’y tiens, je veux le conserver !

Certains veulent être moi : et pourquoi pas le vôtre ?
Le seul à être moi, c’est moi, personne d’autre :
Entre moi et moi-même, on s’entend et on s’aime :
Mon plus proche parent n’est autre que moi-même.

Parmi tous ces humains encombrant notre terre
Et dont grossit sans fin l’afflux de locataires,
Celui qui m’est tout proche et qui m’est familier,
C’est évidemment « moi » avec qui je suis lié.

Sur ce moi-là, je veille et ça, douze mois l’an !
J’en suis le responsable devant moi et les gens.
À le laisser rouiller, il ferait l’égoïste :
Il me faut l’éduquer et que l’on coexiste !

J’essaie de l’oublier, ce moi omniprésent :
Mais quand je fais deux pas, je le prends dans les dents !
Je vois bien que ce moi ne veux pas me quitter,
Que m’en débarrasser est une absurdité.

Toi plus moi, c’est la loi, hélas, égale moi :
Notre ego, malgré soi, vient supplanter le toi.
Et moi, et moi, et moi ! a confirmé Dutronc :
Avec « moi, président », le pire lui répond…


Se fâcher avec moi, je l’ai bien essayé,
Mais mon moi est toujours venu m’en empêcher.
J’ai même été tenté de ne plus m’imiter :
Moi, serait l’ennemi ? Impossibilité !

Dès que j’ai dit « je suis », c’est moi, c’en est la preuve :
C’est bien moi qui existe et d’autres, rien n’y peuvent.
Qu’est-ce que le néant ? C’est l’univers sans moi !
Mon moi est donc vital, le plus précieux qui soit.

Celui qui peut me nuire et qui sait mes faiblesses
C’est moi et rien que moi ! Ce moi-là se confesse
Et de tous mes secrets peut faire une hécatombe.
Et pourtant, ce moi-là, je l’ai jusqu’à la tombe !

                      

       


Os Court : 
  «    L’unique différence entre un fou et moi, c’est que moi, je ne suis pas fou. »
  Salvador Dali

 

Lettre d'Expression médicale


LEM n° 1072  sur Exmed 

        18 juin 2018

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Nous Trump t-on ? Le Président des USA a 71 ans. Son dernier bulletin de santé rendu public nous dit qu'il est en pleine forme selon l'hôpital militaire qui l'a examiné. Sur quels arguments ? Les organes de presse indiquent qu'il s'agit uniquement de son poids, de sa pression artérielle et de son taux de cholestérol sanguin.

Vous trouveriez crédible et fiable un tel bilan pour l'un quelconque de vos patients ou de vos proches ? Moi non plus.

 F-M Michaut (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)

Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1056 http://www.exmed.org/archives18/circu1056.html
      26 février 2018




    Permaculture et médecine

                                                    François-Marie Michaut
                          
     Pourquoi rapprocher la médecine et la permaculture, le petit dernier à la mode médiatique de l’agronomie ? Salon de l’agriculture à Paris  et discours présidentiel y incitent. Bon, d’accord,  les plantes cultivées et les animaux domestiques font partie, comme les hommes, du monde du vivant. Sans les uns, les autres ne peuvent pas exister. Et réciproquement aurait ajouté Pierre Dac. Pour ne pas remonter au déluge, nous avons une récente histoire commune. Celle des industries de guerre gigantesques qu’il a bien fallu recycler après les deux effroyables conflits mondiaux du XXème siècle. Les chars d’assaut sont devenus des tracteurs et engins agricoles, et les explosifs de l’industrie chimique ont fait le lit des engrais agricoles tout com…