Autisme, Parkinson, Alzheimer
 (Exmed)





Autisme, Parkinson, Alzheimer



   Trois affections jadis ignorées du public dont tout le monde parle partout, même au bistrot et à la télé, en ce moment. Mettre un nom sur une maladie a quelque chose de rassurant, mais aussi de trompeur.
Les médecins reconnaissent que mes symptômes ont une cause  bien répertoriée. Rassurant pour moi.  Mais cela n’a jamais voulu dire qu’ils savent exactement ce que c’est que cette cause. Zut.
   Les neurosciences, dans leur état actuel d’avancement, malgré de multiples hypothèses, sont toujours dans l’ignorance de l’étiologie de ces grands maladies du cerveau. Parce que le cerveau, on ne sait pas comment ça marche.

Faire miroiter autre chose, quelles qu’en soient les nobles ( ou ignobles) raisons,  est une tromperie manifeste.


François-Marie Michaut,

CO d’Exmed 11-12 avril 2018

Commentaires

yael a dit…
Bonjour,
Je suis autiste et n'ai pas de "grande maladie du cerveau", ni de petite, en tout cas d'après le Centre Ressource Autisme qui m'a diagnostiquée. J'ai un trouble neuro-développemental, depuis toujours. Mon cerveau autiste, objectivement atypique, n'est pas dégradé par une affection quelconque qui progresserait plus ou moins insidieusement, par exemple, et il apprécie à sa juste valeur la précision.
Très bonne journée.
Effet Mem a dit…
Votre témoignage est précieux.
Vous ne voulez pas être regardée comme une malade - c'est à dire comme un être humain diminué- mais comme une personne à part entière avec ses particularités personnelles.
Continuez à nous ouvrir les yeux avec lucidité et courage.
Une remarque : vous n'avez pas "un trouble neuro-comportemental", juste une différence par rapport au plus grand nombre.
yael a dit…
Neuro-développemental. C'est le terme médical. Décidément, les mots jouent des tours aujourd’hui... ça arrive ;)
Par ailleurs ce n'est pas que je ne veux pas être considérée comme diminuée, c'est que je ne suis pas diminuée. Certaines de mes caractéristiques autistiques me valent d'être particulièrement reconnue dans mon emploi (je suis cadre) parce que je suis plus efficace qu'une personne ordinaire dans certaines domaines. Bien sûr, dans d'autres domaines, c'est l'inverse et j'apprécie que l'on m'apporte l'aide dont j'ai besoin. Au final tout le monde y gagne, nous sommes complémentaires avec mes collègues.
Effet Mem a dit…
Mise au point.
Je critique les mots employés par la médecine parce qu'ils n'expliquent rien. " Trouble neuro-développemental " suppose que quelque chose de pas bon ( trouble) se serait passé au moment du développement du système nerveux. La science médicale est incapable de démontrer la pertinence de cette façon de voir les choses.
La notion de différence, avec ses plus comme avec ses moins par rapport au plus grand nombre que vous mettez en avant est la seule acceptable.
Cessons de cacher nos ignorances sous des mots ronflants...

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)