jeudi 21 décembre 2017

Lutter contre toute douleur ? (Exmed)


 

Lutter contre toute douleur ?



   La sacralisation de la douleur voulue par une divinité, démunie de tout amour pour ses créatures désobéissantes à ses injonctions,  est devenue inacceptable en 2017. Toute souffrance est considérée comme pathologique, et, à ce titre, c’est aux médecins d’y mettre fin.

  

   Aux USA ( Le Monde du 21 décembre 2017) des praticiens tirent la sonnette d’alarme devant ce réflexe thérapeutique : douleur = prescription d’un médicament antalgique, notamment opiacé. Il y aurait de plus en plus de phénomènes de dépendance. « En 2016 [...] 64 000 américains sont morts d’une overdose ; 20 000 morts sont imputables à l’analgésique fentanyl, 14 000 à des opioïdes obtenus sur prescription médicale » .


   Calmer la douleur, après en avoir fait un diagnostic étiologique rigoureux, n’est donc pas un acte médical mineur réalisé à la sauvette pour se débarrasser des patients encombrants. Alors demeurons attentifs et cessons d’accepter sans rien dire les incitations publicitaires à la consommation systématique de médicaments de la douleur.

F-M Michaut , CO d’Exmed 22-24 décembre 2017

COURBURES (LEM 1111)

                 COURBURES 
                               
                   Jacques Grieu La couleur est ma muse et inspire mes fo...