Articles

Affichage des articles du avril 15, 2017

0rdre + contre ordre = désordre CO Exmed

Image
                                                     Ordre + contre ordre = désordre



Le moins qu’on puisse dire en ces jours de Pâques (fête religieuse piquée il y a deux millénaires au judaïsme), c’est que l’expression opinion publique n’a plus aucun sens. Dans tous les domaines de la connaissance, et pas seulement en politique, nous sommes intellectuellement matraqués par des gens qui nous donnent des ordres. Regardes-les, écoutez-les. D’autres, au moins aussi savants, aussi compétents, aussi experts et aussi avides de pouvoir font tout pour nous persuader que les ordres des premiers sont mauvais. Contre ordre diraient les militaires.
Les braves petits soldats de la modernité sur informée que nous sommes numériquement devenus peuvent de moins en moins s’y retrouver. Dans nos têtes, isoloir en vue ou pas, nous voici devenus incapables de choisir quelle opinion adopter. Autrement dit, c’est le désordre : nos pronostiqueurs, sondeurs et statistiqueurs si arrogants il y a quelques anné…