Prédateurs sexués (CO d'Exmed)

 

Prédateurs sexués
 

    Au siècle dernier, quand la psychiatrie considérait encore l'homosexualité comme une maladie mentale, on parlait des obsédés sexuels. Ces personnages, avec ou sans la couverture pseudo explicative d’une addiction, font en ce moment la une des médias. Certains craignent un grand vent de puritanisme cherchant à neutraliser de tels comportements masculins.
   

   Les hommes demeurent bien muets, comme si notre chromosome Y nous rendait incapables de dire que nous condamnons majoritairement tous les abus de pouvoir, avec ou sans sexe. Des hommes agissent comme des prédateurs avec les femmes. Indéfendable. Mais des femmes se comportent comme des prédateurs avec les hommes. Bien plus subtilement, mais bien réellement.  Il faut bien compléter le tableau en mentionnant la prédation des hommes entre eux, et des femmes entre elles.


   Comprendre la vie comme un combat contre soi-même comme contre les autres ainsi que nous y poussent nos modes de sélection ne peut pas conduire à autre chose.


Dr F-M Michaut ,

CO d’Exmed 25-26 octobre 2017

Commentaires

Effet Mem a dit…
Le lendemain de la mise en ligne de ce papier sur le silence des hommes devant les "abuseurs sexuels", j'ai eu une surprise :le quotidien Aujourd'hui titrait sur ces dix hommes qui ont osé en parler. Bravo ! Sauf que ces personnes en vue, dont la photo a été publiée en une n'ont fait que répondre à la sollicitation du journal.
Entre prendre une initiative qui risque toujours de vous marginaliser et suivre un courant dans l'air du temps qui vous fait toujours gagner quelque chose, il y a plus qu'une nuance. Celle de la marchandisation des consciences.

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)