Irma la (pas) douce (du tout) - Exmed



Irma la (pas) douce (du tout)



L’ouragan le plus violent qu’ait jamais subi l’Atlantique osent écrire des commentateurs. Comme s’ils avaient la connaissance de tout ce qui s’est passé sur la terre depuis sa formation. Madame Hidalgo, maire de Paris, incrimine sans tarder le seul réchauffement climatique lié aux activités humaines.  Le Président Emmanuel Macron a demandé qu’on se consacre aux « causes profondes qui créent ce type d’évènement».  

   Et bien, allons-y. Mais attention. Que les éléments naturels puissent connaitre des états paroxystiques puis des accalmies ( tout comme les êtres vivants au cours de leur vie ) n’a rien de surprenant. Les populations locales des iles tropicales savaient jadis fort bien prévoir ces ouragans et s’en protéger. Le drame auquel nous venons d’assister est directement lié à ce que nous, les hommes, avons créé comme société. Argent à gagner rapidement en colonisant sans la moindre réflexion de merveilleux bords de mer. Urbanisation galopante, spéculation immobilière et commerciale sans aucune retenue, invasion touristique, nous payons le prix fort de la quintessence de notre culte de la consommation.

    La réalité a pulvérisé les promesses idylliques du rationalisme matérialiste qui a muselé nos consciences. Là, on y est bien dans les «causes profondes» d’Irma.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 8-10 septembre 2017

Commentaires

Anonyme a dit…
Vu hier soir sur Arte de très savants climatologues nous expliquer que nos algorithmes ne nous permettent pas ce comprendre comment les cyclones tropicaux peuvent changer d'intensité et même de direction.
Petite leçon de modestie, même si le refrain virtuel : "donnez-nous des moyens plus importants pour mener des recherches plus complètes" a quelque chose de lassant.
Anonyme a dit…
Correction : je voulais parler de REFRAIN RITUEL et pas de refrain VIRTUEL... Sorry

Posts les plus consultés de ce blog

Sans instructeurs, pas d'instruction (CO Exmed)

Pouvoirs publics ou pouvoir privé ? LEM 1028