Articles

Affichage des articles du septembre, 2017

Retour sur info (Exmed)

Image
Retour sur info

L’observation lyonnaise du recul clinique d’un état végétatif évoquée ici le 27-28 octobre pose une question. Pourquoi les soignants ont-ils utilisé la stimulation électrique périodique du nerf vague ? C’est, depuis 2012, un traitement de l’épilepsie. Que ce type de manifestation d’un «orage» des influx nerveux cérébraux ( traduction électroencéphalographique bien connue) puisse bénéficier d’une stimulation électrique périodique se conçoit.

   Mais quelle est la relation possible entre l’épilepsie et le blocage des manifestations de la conscience ? En dehors de la perte de conscience initiale bien connue des médecins des crises d’épilepsie généralisée, rien d’évident. Les neurosciences sont expertes dans les voies de circulation neuronale. Leur maitrise de tout ce qui est imagerie est éblouissante. Mais leur silence sur tout ce qui concerne la fabrication et le stockage des informations dont se nourrit notre cerveau est pesant.

      
L’évolution de cette remarquable ob…

État végétatif réversible !
 (Exmed)

Image
État végétatif réversible !

Un dogme médical vient de tomber : celui de l’irréversibilité définitive de la perte de conscience post-traumatique d’un patient. Le cas étudié par une équipe de Lyon ( Marc Jeannerod et col), publiée dans Current Biology va certainement faire grand bruit. La stimulation électrique périodique d’un nerf cranien ( le pneumogastrique) aurait entrainé le début d’un réveil de conscience au bout de 15 ans d’état végétatif. C’est sensationnel et peut faire rêver ou faire peur. Mais au delà de l’émotion ?


   Comment la conscience, supposée par les neurosciences être créée et stockée dans l’encéphale, peut-elle réapparaitre - au moins en partie- si le tissu cérébral a été détruit par un traumatisme ?
  Bien entendu, les neurosciences refusent que ce qui n’est qu’une croyance ( la conscience est une fabrication matérielle du cerveau ) fasse l’objet d’un débat. Une piste on ne peut plus scientifique existe ( La physique de la conscience, Philippe Guillemant).

  On con…

Le docteur Macron prescrit ( LEM 1034)

Image
Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1034
  http://www.exmed.org/archives17/circu1034.html
    24 septembre 2017





Le docteur Macron prescrit
François-Marie Michaut

    
Un acte médical se termine avec la rédaction d’une ordonnance mettant noir sur blanc le traitement prescrit (1). Ordonnances dites Juppé de 1995, destinées à sauver, comptablement parlant, le financement de la Sécurité Sociale. Souvenir amer des médecins généralistes, comme des spécialistes indépendants, qui ont vu éviscérer le métier auxquels ils avaient consacré leur vie (2). Et pourtant, en ce jour symbolique de l’équinoxe d’automne du 22 septembre 2017, avec Emmanuel Macron, fils d’un couple de médecins, seul enfant non praticien de la fratrie, nous avons assisté en direct du palais de l’Élysée à la signature des ordonnances modifiant le Code du travail. Simple mise en scène à destination des illettrés de ce qui se veut un évènement politique majeur d’un nouveau président de la République ? Cela mérite examen.

   D’a…

La monnaie de notre pièce
 (Exmed)

Image
La monnaie de notre pièce

Irma d’abord, puis Maria font leur travail d’ouragans tropicaux sur les Caraïbes. Au même moment, comme pour bien marquer le coup, Mexico, sans aucune surprise pour les vulcanologues, connait un séisme de grande ampleur. Pain bénit pour les vendeurs d’images de la misère humaine.  Compteurs macabres affamés de chiffres pour faire peur; Commentaires désolants de superficialité. La planète Terre - à défaut de quelque Dieu vengeur tirant les ficelles- aurait-elle quelque chose contre ses habitants humains ? Ce qui frappe, ce sont les dégâts matériels et humains dans les habitations urbaines, dont ces couteux hôpitaux dont nous sommes si fiers.


  Deux chiffres. Démographie de Porto Rico : 1765, 44 883 habitants et, en 2016 : 3 411 307. Démographie de Mexico : environ 20 millions d’habitants, et pour le Mexique, en 1940 13,6 millions d’habitants et en 1970 : 97,5 millions.

   Qu’est-ce qui nous pousse depuis si longtemps, si ce n’est un espoir de devenir moins mi…

Au sein du débat ( Exmed)

Image
Au sein du débat

Un plaidoyer sur la nécessité de débattre a été publié le 11 septembre 2017 sur ce site ( LEM 1032). La question de la pertinence des dépistages en médecine se pose toujours au niveau planétaire. Notre amie Cécile Bour travaille sans relâche à une pathologie qui touche tout le monde : les cancers du sein et leur prévention. La France défend une doctrine officielle dont il est  indispensable de débattre aussi scientifiquement que possible pour en vérifier le bien-fondé. Alors, lisez et faites lire largement autour de vous ce document parfaitement clair :Analyse critique du nouveau livret de l’Institut national du cancer (INCA). Des croyances passées dominantes au tamis des connaissances les plus récentes.
    Mise en garde. Lecture fortement déconseillée à ceux qui savent tout.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed  20-21 septembre 2017

GAFAM MAGAF - LEM 1033