Articles

Affichage des articles du mars, 2017

Franco-amérindiens, chapeau CO Exmed

Image
Franco-amérindiens, chapeau


   La population du seul département français de l’immense continent américain nous donne une belle leçon. Celle de savoir manifester, toutes catégories confondues, la volonté d’exercer elle même son pouvoir sur son avenir. Refus net, et sans aucune violence (ce qui est remarquable) de toutes les inégalités dont elle est victime dans sa vie quotidienne. La santé est en bonne position. Refus aussi de tout prétendu dialogue sur des plans ou des mesures concoctées par des hauts fonctionnaires et des hommes politiques totalement débranchés de tout ce qui peut se passer hors de Paris. Tous ces gens ne réclament qu’une chose, me semble-t-il, c’est qu’on leur donne le pouvoir de mener dignement leur barque. L’antique tradition amérindienne dont est issue la Guyane parle. Dans le tohu-bohu électoral actuel, elle est la seule voix pour définir ce que nous voulons fondamentalement : ne plus être traités comme des quantités négligeables. Auraient-ils mis en action ce…

Systémiquement politique LEM

Image
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 1008
  
    27 mars 2017


    Systémiquement politique

                  Docteur François-Marie Michaut



Les empoignades électorales du moment nous contraignent à ne regarder que ce qu’il y a d’anecdotique chez les candidats à la présidence de la République française. L’idée que peuvent se faire les uns ou les autres de la ligne de force justifiant la pertinence de leurs programmes demeure soigneusement passée sous silence. Comment alors faire son choix, pour qui n’est pas indéfectiblement de parti pris ?
Je n’ai aucune compétence, et pas la moindre envie de me risquer à formuler un avis quelconque. Il me faut cependant mettre en avant le travail remarquable d’un candidat déclaré, rejeté pour ne pas avoir obtenu les 500 signatures d’élus imposées. Son nom est Alexandre Jardin et son métier est d’être écrivain et scénariste à succès.

Si je présente ici son ouvrage Révoltons-nous ! (1) , c’est que son approche théorique est directement fondée sur les t…

Implosion collective CO Exmed

Implosion collective 

Le pouvoir politique pyramidal à la française s’effondre sous nos yeux. Un système en place depuis quatre siècles agonit, imposant la survenue d’une autre organisation des affaires communes  dont nous sommes les seuls à avoir les clés. Comment, pourquoi ? La suite dans la Lem 1008 Systémiquement politiquewww.exmed.org/archives17/circu1008.html  . Bonne lecture.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 27-28 mars 2017  www.exmed.org

Rang des vous - CO Exmed

Image
Rang des vous

         Vous habitez en France. Un problème de santé vient perturber votre quotidien. La démarche logique , parce que c’est celui qui vous connait le mieux et que vous l’appréciez,  est d’aller en parler à votre médecin généraliste. Le temps où il suffisait, avec un bon livre, d’aller s’assoir dans sa salle d’attente en attendant, comme un patient, son tour est révolu. Rendez-vous de rigueur avec lui,  tout comme si vous étiez un ennemi à neutraliser.

      Faute de conteurs de qualité, nous avons force compteurs atour de nous. Leur diagnostic est formel : comptez en moyenne une semaine pour être reçu par votre médecin de famille ( Le Figaro du 22 mars 2017). Beaucoup pour une crise d’asthme, une attaque de panique ou une gastro-entérite !
La confiscation de fait de toute la pathologie quotidienne par le système hospitalier d’Etat cherchant à s’occuper de tout montre là un effet pervers, dont les malades les plus vulnérables sont les victimes. Et ne parlons pas du gaspi…

Quatre « on » plus une CO Exmed

Image
Quatre « on » plus une


Nous fûmes nombreux à les observer à la télévision le 21 mars 2017, les cinq candidats favoris à l’élection du président de la République Française. Si les mots ont une relation avec ce qu’ils désignent, arrêtons-nous sur le patronyme de nos concurrents. Le nom de famille des quatre hommes : Fillon, Hamon, Macron et Mélenchon se terminent par ON. Simple hasard que contredirait la présence de Madame Le Pen. En cherchant un peu, il se trouve qu’elle ne se prénomme pas Marine, mais Marion. Troublant non ? Que partagent-ils donc tous qui les font se ressembler bien malgré eux, ces porteurs de la voyelle et de la syllabe en question ? Le sens du nous indéfinissable n’apporte pas grand chose. Alors inversons le ON pour qu’il devienne un vigoureux autant que britannique NO. De quelle capacité de vision de la réalité de notre pays nous avisent-ils, à leur insu avec ce NON, être aussi dépourvus les uns que les autres ?
Le pouvoir de comprendre ce manque n’est pas entre …

BANCO ! LEM 1007

Image
Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1007  
http://www.exmed.org/archives17/circu1007.html
    20 mars 2017 

BANCO !
     
                                      Jacques Grieu





Du banc de nos ministres au ban de l’infamie,
Parfois on ne voit pas de distance infinie.
Mais la vue de bancs vides ignorant l’Assemblée,
Ne rend le citoyen guère mieux consolé.

Sur les bancs de nos facs, les étudiants s’entassent ;
Est-ce ainsi qu’il faudrait que jeunesse se passe ?
En rupture de ban cela tourne parfois
Tellement sur ces bancs, on a perdu la foi.

Sur les bancs de Brassens, ses fameux bancs publics,
Les amoureux sont sûrs de leurs bans catholiques.
Si leur engagement n’est pas un banc d’essai,
Ce n’est pas banc de quart mais un banc de moitiés.

Fermez le ban dit-on, souvent, d’un air pincé :
Il faudrait donc qu’un banc soit ouvert ou fermé ?
Je convoque le ban, aussi l’arrière-banc,
Et sans plus bavarder, je pars lever le ban.


Os Court :

 «  Diriger un casino, c’est comme voler une banque, mais sans qu’il y ai…

Ni banal, ni bancal CO Exmed

       Ni banal, ni bancal
    Sur fond de suspicion de manoeuvres d’argent discutables et discutées au plus haut niveau politique de la France, pas facile de ne pas se laisser entrainer par l’émotion du plus grand nombre. La confiance, mille fois hélas, en est la première gangrénée. Excellente raison d’aller jouer au mécanicien des maux des mots avec Jacques Grieu : BANCO ! sa LEM 1007, et avec le soutien de Martin Scorsese, www.exmed.org/archives17/circu1007.html
Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 20-21 mars 2017  www.exmed.org

Pollution boiteuse CO Exmed

Image
Pollution boiteuse
   
Renault, comme d’autres industriels, est accusé de livrer au public des moteurs diesel beaucoup plus polluants que ce qui est annoncé au public. Les autorités décideront des suites à réserver à cet état de fait. Impossible d’oublier que c’est la qualité de l’air que nous respirons qui est en cause. Donc notre état de santé.

Est-il admissible que la réglementation européenne ne tienne aucun compte de ce qui se passe dans la circulation de tous les jours pour ne contrôler que les mesures effectuées sur banc d’essai ? C’est plus simple à réaliser. La responsabilité morale de tous ceux qui ont établi cette démarche hors de toute réalité est lourdement engagée. Mais, silence, ça dérange.


Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 17-19 mars 2017  www.exmed.org

La pire crise humanitaire depuis 72 ans Exmed

Image
La pire crise humanitaire depuis 72 ans


Nos affaires intérieures paraissent dérisoires devant ce qui se passe en Afrique. Ce ne sont pas moins de 20 millions d’humains qui  connaissent la famine. Le Yemen, le Nigeria du nord est, la Somalie et le Soudan du sud, pour des raisons géopolitiques connues de tout le monde. C’est ce que nous dit Radio Canada le 11 mars 2017. Lien :
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1021744/famine-afrique-nations-unies-yemen-nigeria-crise

Ayant été médecin de brousse il y a juste 50 ans au bord du Lac Tchad, juste au moment de la guerre du Biafra, je sais deux choses. Ce sont d’abord et avant tout les petits enfants qui sont condamnés. A la mort immédiate pour beaucoup, et double peine pas assez connue, à des troubles irreversibles du développement du cerveau par manque de lipides qui les laissent handicapés à vie. Si nous avions seulement une petite pensée pour ce drame monstrueux par son ampleur, et le silence passif de masse qui l’entoure, la réalité du m…

Errements LEM 1006 (dessin Cécile Bour)

Image