Ceci n'est pas une histoire belge (Exmed)

















            Ceci n’est pas une histoire belge


    Nos confrères belges, lassés de se voir imposer par les systèmes d’assurance des soins de santé des tarifs de plus en plus limités envisagent de déterminer eux-mêmes le montant de leurs actes. L’exemple risque fort de faire tache d’huile en France tant les médecins disent haut et fort en 2017 qu’ils supportent de moins en moins les contraintes administratives et financières imposées par la conjonction de l’État, de l’Assurance maladie obligatoire et de la nébuleuse opaque des complémentaires.
   Blouse blanche ou pas, la servitude professionnelle organisée est une grave atteinte à la liberté et à la santé de chacun.

F-M Michaut , CO d’Exmed 20-22 janvier 2017

Posts les plus consultés de ce blog

Sans instructeurs, pas d'instruction (CO Exmed)

Pouvoirs publics ou pouvoir privé ? LEM 1028

TES complétement fou CO Exmed