Articles

Affichage des articles du novembre 6, 2016

Il n’est de médecins que de terroir
 LEM 988

Image
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 988

    7 novembre 2016



Il n’est de médecins que de terroir
                     
                                           Docteur François-Marie Michaut




   L’apprentissage des médecins se fait pendant de longues années selon un modèle unique, maintenant largement mondialisé : celui de la médecine hospitalière. Il serait peu raisonnable de contester la nécessité de donner aux étudiants une connaissance aussi approfondie, et aussi complète que possible, de ce que peut et de ce que sait faire cette médecine des hôpitaux.
Il suffit d’observer devant sa télé à quel point, d’un bout à l’autre de la planète, du moins dans les pays riches, les locaux, les appareillages et mêmes les vêtements professionnels se sont uniformisés. L’imitation de ceux qui enseignent les autres est un  mécanisme d’apprentissage d’une grande banalité. Le mimétisme est  indispensable durant la période de formation à n’importe quel métier ou fonction. Impossible donc d’envisager…

Chaque médecin tel qu'il est CO Exmed

Chaque médecin tel qu’il est

   
En France, les médecins demeurant dans leur lieu d’exercice des personnes publiques, il est inévitable que chacun en ait sa propre perception. Avec le droit de l’exprimer. Ceux qui ont la charge d’organiser les soins de santé agissent comme si leur fonction leur donnait la connaissance de la façon dont fonctionnent les praticiens dans leur cabinet. 



La LEM 988, ne voulant pas formuler de généralité sur ce qu’est la médecine, affirme : Il n’est de médecins que de terroir, et explique pourquoi et quelles en sont les conséquences.  Lien : www.exmed.org/archives16/circu988.html

F-M Michaut CO Exmed 8-9 novembre 2016 www.exmed.org