dimanche 29 mai 2016

PASSAGE À MI-VEAU LEM 965

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 965 sur Exmed
30 mai 2016

                             PASSAGE À MI-VEAU
                     
                           Jacques Grieu





Les Français sont des veaux, a dit Charles de Gaulle :
Il n’avait pas compris la grandeur du foutbaul !
La remarque est acide et vaut ce qu’est le veau,
Mais tuer le veau gras est bien notre gros lot…
La blanquette de veau et nos petits conforts,
Sont plus chers à nos cœurs que du pays le sort.
Les moutons, pour autant, sont-ils plus convaincants ?
La France moutonnière n’avance qu’en bêlant.

Un autre des héros dont la France a pléthore,
Eut la tête de veau comme témoin d’essor.
N’achetons pas la corde avant d’avoir le veau :
Les sondages et la presse, on sait ce que ça vaut…
D’un beau veau, on espère obtenir un beau bœuf
Mais d’une maigre poule on n’espère qu’un œuf.
On peut facilement apprécier le caviar,
Et la tête de veau garder pour étendard.

De nos bonnes recettes, le veau est un ténor :
Escalope et sauté font partie du folklore !
Si c’est le cuir de veau qu’on appelle vélin,
Alors, Vaux-en-Velin a un curieux destin…
Quant aux belles promesses, elles vont à vau-l’eau ;
Autant meurent les veaux que les vaches au préau !
Pour bien dormir en paix, n’ayez vaches ni veaux,
Être propriétaire est le pire fléau.

Le veau d’or est debout du matin jusqu’au soir
Qui avec le veau-d’où n’eut jamais rien à voir.
Veaux de mer : est-ce ainsi qu’on perçoit nos marins ?
Ne nous laissons donc pas avachir par certains.
La dette est notre corde usant le cou du veau
Qui vache ne sera qu’en serrant son écot.
        Le veau d’or fait manger de la vache enragée :
Pleurons nos ris de veau si gais à digérer !

                            Jacques Grieu


   
 

 Os Court :
 « Le lion et le veau devraient se coucher côte à côte mais le veau ne dormirait pas beaucoup. »

        Woody Allen

        


Vaut le détour CO Exmed 30-31 mai 2016

30-31 mai 2016


Vaut le détour LEM 965


Consommer de la viande de veau n’a rien à voir avec la fête chrétienne de la Pentecôte. Ce bien curieux jour où le Saint-Esprit ( personnage le plus mystérieux de la trinité divine) serait descendu sur la tête des disciples de Jésus. Juste une idée de commerçant.


Jacques Grieu le tient dans sa ligne de mire, et pas qu’à moitié, ce mammifère des prés réputé larmoyant. Voici, pour notre plaisir, PASSAGE À MI-VEAU. Bonne dégustation à www.exmed.org/archives16/circu965.html .

F-M Michaut

PRÉCIPITATION (LEM 1098)

                                           La vitesse est un don des nouvelles techniques ; Chaque jour, en extase, on en fait des cantiq...