Prostitution de l'Université CO Exmed




                                                     Prostitution de l’Université


   Suis-je le seul dans la classe, tout au fond, près du radiateur, comme un bon cancre ?
Le seul à se poser des questions devant le foisonnement tous azimuts des diplômes universitaires (DU) ?
Un inventaire exhaustif des sujets donnant droit à la délivrance d’un papier très officiel donnerait le tournis. Donner à un enseignement très limité le label universitaire, c’est lui concéder un statut de sérieux et de rigueur qu’il ne possède pas obligatoirement. Surtout quand il est ouvert à tous les candidats.
Alors, si ce n’est pas l’intérêt intellectuel ou l’amour de la connaissance partagée qui commande, ce ne peut être que celui, très matériel, de nos vénérables institutions. Oui, tous ces «modules» se vendent, parce qu’ils trouvent une clientèle qui n’est pas en peine de monnayer elle-même sa peau d’âne.


Circonstance atténuante, et aggravante aussi, à ne pas négliger : la pauvreté  croissante de tous nos établissements universitaires pour cause de réduction des dépenses publiques. Faut-il vraiment tout marchandiser ?

F-M Michaut CO Exmed 16-17 novembre 2016 www.exmed.orgwww.exmed.org

Posts les plus consultés de ce blog

Placebo, faille béante
 LEM 964

TES complétement fou CO Exmed

Etudiants disparus CO Exmed