Articles

Affichage des articles du octobre, 2016

Peau lisse, la police ? CO Exmed

Peau lisse, la police ?


    Il en était question ici dans le CO du 21 octobre ( Le régalien mal en point). Le pouvoir a fini par donner sa réponse aux policiers dans la rue. Comme il est (hélas) coutumier les remèdes proposés se voulant «concrets» sont uniquement matériels. De meilleures armes, des véhicules, des ordinateurs et des locaux plus modernes. En gros un chèque avec quelques zéros va tout régler.


     Et bien, probablement pas.

Tout simplement parce que la souffrance probablement la plus destructrice des policiers provient de la façon dont ils sont traités par leur commandement. Une hiérarchie saucissonnée par l’obsession de démontrer l’efficacité de son action. Là encore, tyrannie sur les esprits des chefs grands et petites des chiffres, des courbes et des statistiques. « Faut faire du chiffre» est, disent tous les témoignages, le seul objectif.
 C’est une forme de harcèlement professionnel, qui, comme toutes les autres formes de violence collective, doit être pris à bras l…

« Incidentalopathies » CO Exmed

« Incidentalopathies »

    Pas de panique, ce nom n’existe pas encore. Il est destiné à qualifier les maladies découvertes sans que les médecins n’aient pu en soupçonner l’existence. Toutes les investigations para-cliniques, notamment au cours des bilans systématiques, mais plus encore l’imagerie médicale de plus en plus perfectionnée, sont riches de tels «incidentalomes» comme le dit le jargon médical.


    Il y aurait de quoi se réjouir si cela n’entrainait pas automatiquement une déferlante d’investigations complémentaires, plus ou moins dangereuses, et des traitements parfois surdimensionnés et lourds de conséquences. Quant aux incidences sur la  qualité de vie et les répercussions psychologiques de ce type de découverte potentiellement fatale, cela ne semble guère être pris en compte.
   Tout ce qui est faisable ne doit pas être fait, dans quelque domaine que ce soit. Sinon à quoi sert l’éthique ?

F-M Michaut CO Exmed 26-27 octobre 2016 www.exmed.org

Approche scientifique de la conscience
 LEM 986

Image
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 986
  http://www.exmed.org/archives16/circu986.html
   24 octobre 2016



Approche scientifique de la conscience
  
  Docteur François-Marie Michaut
    Le site Expression médicale (Exmed) a été fondé il y a dix neuf ans sur une triple prescription imaginée par mon ami Jacques Blais (1). La deuxième injonction, vraiment prémonitoire, n’est autre que : « Restaurons la conscience». Balayons la petite voix interne qui nous dit le bien et le mal, et tâchons de dépasser le constat mécanique de tout soignant devant un sujet conscient ou non.
Quand un travail de recherche clinique de plus de dix ans respecte toutes les règles des méthodes scientifiques, il est difficile pour un médecin de le négliger. Quand le sujet abordé concerne les états de conscience modifiés peu habituels chez des sujets sains et sans artifice pharmacologique, autrement dit un domaine renvoyé habituellement, non sans une certaine condescendance, à la parapsychologie, l’attention vigilan…

Prendre le temps CO Exmed

Prendre le temps LEM 986

Afin que le temps ne vous prenne pas jusqu’au dernier souffle, donnez vous le temps de faire respirer vos neurones. Sans perdre une seconde votre esprit critique, cela va de soi..

La LEM 986 - toujours aussi courte- vous propose : Approche scientifique de la conscience. Et si, en plus vous lisez le livre présenté, vous n’en sortirez ni indemne ni idiot, c’est promis.

F-M Michaut CO Exmed 24-25 octobre 2016

Le régalien mal en point CO Exmed

Image
Le régalien mal en point
Le pouvoir spécifique de tout état, depuis la royauté - d’où son nom- est dit  régalien. C’est celui qui permet de défendre le territoire, de décider et faire appliquer les lois et d’assurer la sécurité des personnes. Autrement dit l’armée, la justice et la police. 

   -La justice vient d’être jugée sévèrement par le souverain républicain du moment.
   -La police manifeste sur la voie publique son sentiment de désespoir devant le peu de considération, autre que verbal, que lui manifeste le pouvoir.
   
Ce sont des signaux forts et qui vont bien au delà de toutes les considérations matérielles.
Que ceux qui tiennent à la pérennité de notre fragile démocratie aient la sagesse d’y apporter, avant qu’il ne soit trop tard, les remèdes indispensables.
Prescription exmédienne sans surdosage possible : doper la conscience que la confiance est le meilleur catalyseur de la compétence.

F-M Michaut CO Exmed 21-23 octobre 2016

Gastros trop tôt ?
 CO Exmed

Gastros trop tôt ?

Les journalistes semblent scandalisés. Ne voilà-t-il pas que les gastro-entérites observées depuis quelques années en saison froide seraient en avance de deux mois sur le calendrier habituel. Constatation facile au vu des documents de recueil épidémiologique. Mais aucune interrogation. Comment se fait-il que ces charmants virus ( rotavirus en vedette américaine) que l’on pense transmis par voie alimentaire se manifestent à cette période de l’année ? Que se passe-t-il  à ce moment précis dans nos ingestas pour qu’on parle de véritables « épidémies» ? Serait-il stupide que quelques chercheurs, bien entendu indépendants des fabricants de médicaments et des industriels agro-alimentaires, se penchent sur la question ?

F-M MichautCO Exmed18-19 octobre 2016

CARDIOLOGIE CRÈVE-COEUR LEM 985

LEM 985 d'Expression Médicale du 17 octobre 2016

  CARDIOLOGIE                       CRÈVE-COEUR 
   Jacques Grieu


Rodrigue, as-tu du cœur ? demandait-on au Cid :
Du cœur, il en avait ! De grand cœur, l’intrépide !
En faisant de bon cœur son devoir jusqu’au bout,
C’était du cœur au ventre ! Et pas de ventre mou !
De ce genre de cœur, l’époque n’en fait plus
Pour le cœur à l’ouvrage, on est souvent déçu.

Tout cochon a au cœur un homme qui sommeille,
Nous disent nos bons psys, prodigues en conseils.
D’autres disent l’inverse et la main sur le cœur,
Se frappent alors le cœur en moralisateurs.
En avoir le cœur net, c’est pour les philosophes
Qui ont toujours à cœur le blâme ou l’apostrophe.

La mémoire du cœur est la reconnaissance
Et donc l’ingratitude en est la déficience.
Le cœur a ses raisons que la raison ignore :
Le cœur a-t-il raison quand il s’oppose au corps ?
Quand on vise le cœur, on frappe à côté
Et l’on manque sa cible en n’ayant rien touché.

Contre mauvaise chance, il nous faudrait bon cœur…
Atout coeur

La façon qu’ont les patients de parler de leurs organes est loin de correspondre toujours aux connaissances des médecins. « Docteur, j’ai mal au coeur » n’a rien à voir avec le système cardio-vasculaire. Se demander ce que disent ( et cachent aussi) les mots employés fait partie du travail du clinicien. Travaux pratiques, sans stéthoscope ni éléctrocardiogramme, avec Jacques Grieu et la LEM 985 « CARDIOLOGIE CRÈVE-COEUR» . Avec la collaboration posthume surprenante d’un boxeur-poète pacifiste.

F-M Michaut CO Exmed 12-13 octobre 2016 lien : www.exmed.org/

Paris subventionné
 CO Exmed

Paris subventionné

Les cabinets médicaux de médecine générale ferment rapidement dans Paris. Comme si les déserts décrits  par les médias depuis des années gagnaient inexorablement la Capitale. Panique à bord dans les couloirs administratifs, faut trouver d’urgence un remède à ce scandale sanitaire. Cela touche directement les grosses têtes dirigeantes de la Nation.
Le remède proposé : donner de l’argent aux  postulants et leur permettre d’ouvrir leur cabinet dans des logements sociaux. Pourquoi un tel cadeau à des gens que les gouvernants du moment ne portent pas dans leur coeur ?
 Tout simplement parce qu’en travaillant plus de 50 heures par semaine ( 35 heures légales pour les salariés) les honoraires des généralistes conventionnés ne sont pas suffisants pour gagner leur vie en faisant fonctionner leur entreprise.
Alors, parier leur vie professionnelle (et leur patrimoine personnel) sur Paris, les jeunes médecins ont bien des raisons de bouder une offre aussi dégradante.

Et si on a…

Haïti, le grand déni

Haïti, le grand déni
Une fois encore, cette pauvre ile antillaise de Saint Domingue vient de se faire pulvériser par une colère de la nature. Les drames à répétition de cette petite île, l'un des pays les plus pauvres de la planète, depuis son invasion par Christophe Colomb en 1492, nous laisse si indifférents. Nous pourrions au moins faire jouer une certaine solidarité de langue si la francophonie voulait dire quelque chose pour nous.
Alors quand des populations meurent de faim, sont décimées par un choléra par manque d'eau, sont dans un niveau sanitaire indigne de notre siècle, personne ne se sent en situation de non assistance à personnes en danger ? Que nos préoccupations du moment semblent mesquines. Pourquoi avons-nous une telle capacité de détourner les yeux et de museler notre conscience dès qu'un peu de distance géographique nous sépare ? Grandes âmes, réveillez-vous, petites âmes mes soeurs, ne pioncez pas !


Dr François-Marie Michaut CO Exmed 12-13 octobre 2016 www.…

À la racine des radicalisations 
 LEM 984

Image
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 984 sur Exmed :http://www.exmed.org/archives16/circu984.html
   10 octobre 2016



À la racine des radicalisations 

                             Docteur François-Marie Michaut

    L’auscultation des mots n’est pas un exercice oiseux. Cela d’autant plus s’ils sont mis à toutes les sauces des événements qui nous frappent. Ainsi en est-il de la radicalisation de nos jeunes gens qui s’engagent dans les actions de l’État Islamique en Syrie, chez nous ou ailleurs.
Dire de quelque chose que c’est radical, infiniment plus qu’en suggérer la violence, c’est mentionner que cela a un rapport direct avec une racine. Nos malfamés radicaux libres sont des atomes ou des molécules instables parce qu’ils ont perdu un électron qu’ils cherchent à récupérer à tout prix par l’oxydation de certaines de nos précieuses cellules. Pas très rassurant, ce truc là.

    Une idée toute faite circule, selon laquelle les recrues étrangères de Daech sont composées d’adolescents au fai…

Nos racines

10-11 octobre 2016

Nos racines LEM 984


Devant des phénomènes de société qui nous effraient
( à juste titre )  un temps d’observation n’est pas une stratégie indéfendable.
Ainsi en est-il avec nos enfants qui choisissent des voies peu compréhensibles pour nous. La LEM 984 invite ses lecteurs à prendre connaissance de ( et critiquer) À la racine des radicalisations. 

FMM

Pauvres fac de médecine

Pauvres fac de médecine

En France, les 32 CHU qui ont le monopole de la formation des médecins sont financés exclusivement par l’Etat pour assurer leur triple mission de soins, d’enseignement et de recherche. Les resources financières se révèlent de plus en plus limitées rendant illusoire l’autonomie accordée par la loi à chaque établissement. Si l’on ne veut pas recourir au système américain où toutes les écoles de médecine dépendent entièrement des dons privés, la seule variable d’ajustement demeure les frais d’inscription versés par les étudiants.
Savez-vous qu’actuellement il est demandé 184 euros par an pendant 3 ans, puis 253 les dernières années ? Soit par jour juste un peu plus de 50 centimes d’euro. Gérard Friedlander, doyen de la Faculté Paris-Descartes, estime que « passer à 1000 euros les droits d’inscription annuels serait indolore et permettrait de créer des fonds pour les bourses ». Il faut quand même savoir que 75% des étudiants de première année s’inscrivent dans une p…

Autophagie, ça déchire

Autophagie, ça déchire


Benni soit notre vénéré lauréat japonais du Prix Nobel de Médecine. Ce biologiste chevronné enrichit notre vocabulaire usuel d’une invention prometteuse. Obtenir sa nomination le jour même de l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, quelle trouvaille. On ne voit pas encore le moindre être vivant, et a fortiori d’humains si profondément autophiles, se précipiter sur nos quatre roues à moteur pour les grignoter à belles dents. Du côté de la médecine ( la vraie, pas celle des Nobel), je ne crois pas qu’ait été décrite une maladie qui contraindrait son pauvre porteur à se dévorer lui-même. Les automutilations et les suicides, comme drames de la vie, ça suffit bien.  À moins que les maladies auto-immunes, en silence, ne fassent finalement pas autre chose.
F-M Michaut CO Exmed 5-6 octobre 2016

Intelligence artificielle LEM 983

Lettre d'Expression médicale 983 LEM n° 983 
http://www.exmed.org/archives16/circu983.html
   3 octobre 2016



Intelligence artificielle 
 
Docteur François-Marie Michaut
 Laissons la parole à Elon Musk, le patron des automobiles américaines électriques haut de gamme Tesla (1) qui sont à la pointe des voitures sans pilotage humain. « Je pense que nous devrions être très prudents au sujet de l'intelligence artificielle. Si je devais miser sur ce qui constitue notre plus grande menace pour l'existence, ce serait ça » .  Renâcler devant les innovations technologiques, du métier à tisser de Jacquard au chemin de fer, sans oublier la tour Eiffel, ou... les découvertes pastoriennes dans le milieu médical, est une posture intellectuelle bien classique. Quand l’alerte est donnée par une entreprise qui est à la pointe de la construction de voitures se conduisant toutes seules, elle a une toute autre dimension.
Qu’est-ce que c’est que cette intelligence artificielle (IA) ? Marvin Lee Mi…

paradis ou cauchemar ?

Paradis ou cauchemar  LEM 983


Le lessivage neuronal provoqué par le flot discontinu des bavardages médiatisés mérite un petit point de suspension. Juste le temps - pas long- de lire la LEM 983 intitulée L’intelligence artificielle. Les grands mouvements des sociétés sont tellement associés aux techniques que nous choisissons d’utliser qu’il n’est pas insensé de tenter de comprendre à quelle sauce nous risquons d’être accommodés avant d’avoir eu le temps de voir ce qui nous pend au nez. Un peu de lucidité ne saurait nuire à quiconque.


F-M Michaut CO Exmed 3-4 octobre 2016