Articles

Affichage des articles du août, 2016

Opium légal

Opium légal


Je ne le savais pas. L’Espagne, selon Elena G.Sevillano (El Païs), est le deuxième producteur mondial d’opium à usage médical. Culture on ne peut discrète de 13000 hectares, hautement surveillés. Une seule entreprise espagnole en contrôle totalement le marché de la culture à l’exportation.
Avec un peu d’imagination et d’acrobatie législative, ce genre d’activité étendue à d’autres plantes grandement consommées aurait de quoi , chez nous, recycler des agriculteurs en détresse.

F-M Michaut CO d’Exmed 31 août - 1er septembre 2016

Au delà de nos habitudes

Au delà de nos habitudes LEM 978

Ce n’est parce qu’une opinion est adoptée par le plus grand nombre qu’elle doit, ou peut, être considérée comme une vérité définitive. Aucun soignant ne peut le croire. Alors, osons aller fouiller aux racines mêmes de ce qui nous a conduit dans notre ère scientifique. Sciences, dogmes et opinion, la LEM 978, vous invite à ce voyage quelque peu iconoclaste.


F-M Michaut CO d’Exmed 29-30 août 2016

Sciences, dogmes et croyances LEM 978

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 978

29 août 2016



Sciences, dogmes et croyances 
                             Docteur François-Marie Michaut


 Un dogme, le grec en fait foi, c’est une opinion, une façon de voir les choses, qui se caractérise par le fait que sa pertinence s’impose à tous. Les religions en ont fait l’un des piliers majeurs de leur foi. Mais, pas seulement elles : les sciences, bien que revendiquant leurs différences fondamentales, et leur culte de l’expérimentation et de la preuve, ne sont pas à l’abri de ce type de fonctionnement. L’air du temps, avec la montée en puissance de discours autour des fondements idéologiques culturels de nos sociétés, nous contraint à aller plus loin. Face à des gens qui mettent en avant leurs valeurs spirituelles fondatrices, nous devons être à même de répondre. Et pour cela, choisir de faire ce qu’ils ne veulent même pas envisager pour eux-mêmes : balayer devant notre porte pour que les pendules de la connaissance soient mises à l’heur…

Ah les p'tites culottes

Ah les p’tites culottes


N’est-ce pas finalement une des plus grandes obsessions des phallophores du monde entier que de vouloir  régenter ce qui peut se passer dans cet accessoire vestimentaire féminin ? Ma foi, si c’est pour la gaudriole, même lourdement gauloise, pourquoi pas. Mais quand ce sont les plus hautes autorités, et les religieuses sans aucune distinction en tête, qui se sentent le droit de dire ce qui doit être et ce qui ne doit pas être, cela ne peut plus passer. Les femmes se battent depuis si longtemps pour sortir de leur servage traditionnel que la plus infime des marques de respect à leur égard est de leur laisser le choix de ce qu’elles, et elles seules, jugent bon de livrer aux regards des autres. Parole de mec.

F-M Michaut CO d’Exmed 26-28 août 2016

Du triquinquennat

Du triquinquennat


L’huile solaire n’a pas eu le temps de sècher sur les peaux que nos clercs médiatiques frétillent devant les candidatures en cascade des aspirants à la monarchie de droit républicain tricolore. Un trône national pour cinq ans dit-on. En fait, il faut bien compter un an d’apprentissage pour commencer, et comme la dernière année n’est consacrée qu’à une réélection, nous allons vivre une fois encore un triennat au sommet de l’État. Aussi impossible d’avoir une vision cohérente pour une société aussi complexe que la nôtre que de former un praticien aguerri en trois ans de pratique !

F-M Michaut CO d’Exmed 24-25 août 2016

Mode d’emploi LEM 977

Mode d’emploi LEM 977


Au paradis sulfureux des mots douloureux, rien ne vaut une saine rasade d’élixir de dérision pour désamorcer des visions humainement aussi désespérantes que désespérées. Jacques Grieu vous invite à son EMPLOI DU TEMPS, qui n’a rien de scolaire. Bonne lecture.

F-M Michaut CO d’Exmed 22-23 août 2016

EMPLOI DU TEMPS
 LEM 977

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 977 sur le site Exmed
22 août 2016



EMPLOI DU TEMPS
  
                              Jacques Grieu



L’emploi est un gros mot dans la France au chômage,
Où Pôle-emploi ne sert qu’à un vain replâtrage
Et a perdu son nord et ses modes d’emploi !
Sa notice est gelée, engourdie par le froid ?

Les contrats Emploi-jeunes, ont maintenant vieilli
Et les recettes anciennes ont un goût de ranci.
De l’emploi, nos ministres ont, certes, le souci :
Mais c’est surtout du leur. Ils l’ont bien réussi.

Sa jeunesse on emploie à vouloir s’enrichir :
On emploie sa richesse à vouloir rajeunir !
L’intérêt de l’argent n’est que dans… son emploi,
Et s’il l’est au chômage on a fait mauvais choix.

L’érudit est un homme employant plus de mots
Qu’il n’en aurait fallu pour ne pas parler trop.
On mérite bien plus les emplois qu’on n’a pas,
Que ceux-là qu’on exerce et qui usent nos bras.

Avec un nouveau mot, au monde on se croit seul :
Quand on emploie des mots, ils disent ce qu’ils veulent !
Physi…

Corps exposés cachés ou corps cachés exposés ? CO Exmed 19-21/08/16

Corps exposés cachés ou corps cachés exposés ?


Quels sombres recoins de nos pulsions physiologiques et psychologiques nous actionnent si fort que ce corps,  objet favori de tous les soins de nos technosciences, soient pour certains une invention si diabolique du Créateur qu’il faille absolument le cacher aux yeux de tous ? C’est la question qui se pose dans la si peu sérieuse confrontation balnéaire entre bikinistes ( depuis bien peu d’années chez nous) et porteuses de l’étrange «bourqkini» .
Jadis, les médecins ne manquaient pas d’avoir des avis sanitaires définitifs sur toutes nos modes. Ouf, ce temps est révolu. Nos humoristes et amuseurs sont-ils insensibles à cette bien étrange façon de s’exposer sous le prétexte de se cacher ? Bon, le pronostic vital n’est pas engagé pour les débatteurs tant que ne règne que le ridicule et le dérisoire.


F-M Michaut CO d’Exmed 19-21 août 2016

De l'eau plein la tête LEM 976

Lettre d'Expression médicale
LEM n° 976
  http://www.exmed.org/archives16/circu976.html
16 août 2016



De l’eau plein la tête
  
                             Docteur François-Marie Michaut


 Depuis bien longtemps, l’une des missions majeures de la médecine a été de répertorier et de faire connaitre les histoires cliniques les moins banales qu’elle peut observer (1). C’est même, bien humainement, un moyen d’assurer la gloire de son patronyme. Alloys Alzeimer, célébré par Jacques Grieu, personne n’oublie ton nom sans savoir quelle personne tu étais. En 2007, le mondialement révéré journal médical Lancet, a publié un cas, qui aurait dû, en toute logique, faire l’effet d’une bombe dans toutes les sciences de la vie.
De quoi s’agit-il ?
Un homme de 44 ans, nous dit Lise Loumé, dans Sciences et Avenir, vit avec une masse de matière cérébrale inférieure de 90% à la moyenne.
Ce Français est atteint d’une affection (l’hydrocéphalie) qui se caractérise par un excès de liquide céphalorachidien comprim…

Fin de trève

Fin de trêve LEM 976


Les vacances, c’est fini. Quand beaucoup d’esprits sont encore traumatisés par des événements dramatiques, et sont persuadés que nous sommes en guerre contre les conséquences d’une massive ignorance de populations entières, un devoir s’impose. Celui d’avoir le courage de balayer devant notre porte et de mettre à jour notre conception  scientifique de la réalité. Nous allons tenter d’aborder ce sujet abscons à partir d’une exceptionnelle observation médicale accessible à tous : LEM 976 De l’eau plein la tête.

Accrochez vos ceintures, amis lecteurs.

F-M Michaut CO d’Exmed 16-17 août 2016
Lettre d'Expression médicale
LEM n° 975  sur Exmed
8 août 2016




À VOIR ET HÊTRE

  
                              ÊTRE ET AVOIR
                     
Jacques Grieu





Yves Duteil l’a dit : « être » et « avoir » sont frères.
S’ils se sont querellés, ils restent grands compères.
Souvent jaloux d’ « avoir », « être » apprit à l’aimer,
Ses avoirs ont servi à l’avoir transformé.

Se montrant grand seigneur, « avoir » a pardonné,
En proposant à « être » un honnête marché.
En partageant les tâches, ils s’unirent et s’aidèrent.
Entre l’ « être » et l’ « avoir », ils firent leur grammaire.

Pour vivre, il faut bien être et donc « avoir » doit être ;
« Avoir » a besoin d’« être », il a fallu l’admettre.
« Être » a besoin d’ « avoir », pour ses conjugaisons.
Entre auxiliaires on s’aide, en fut la conclusion.

Mais lequel est l’aîné ? Et lequel le cadet ?
Lequel est le meilleur car le plus employé ?
« Vous êtes », plus courant qu’un banal : « vous avez » ?
« Elle est » ou bien « elle a » ? Un immense sujet !

Les deu…

Auprès de mon arbre, CO exmed

Auprès de mon arbre
LEM 975

Je vivais heureux, continuait à nous confier Georges Brassens. Sans faire de bruit. Que ce thème, considéré comme sacré par les plus grandes traditions culturelles mondiales, continue d'inspirer nos plumes poétiques, quoi de plus naturel ? Alors, foin des sermons culpabilateurs des prêcheurs écologistes dans le vent. Une bonne bouffée d'air bien oxygéné avec Jacques Grieu et son À VOIR ET HÊTRE ÊTRE ET AVOIR
F-M Michaut CO d’Exmed 8-9 août 2016

Été, double sens

Été, double sens


Un beau matin estival, ces trois curieuses lettres me sont infantilement sautées aux yeux. Vacances, plage, repos et possibilité de ne -enfin- rien faire. Été : rêve contemporain en forme de carte postale, assaisonné pour les plus vieux par des parfums proustiens de leur enfance revisitée. Mais été, c’est aussi la forme passée de l’auxiliaire signifiant le fait d’être : avoir été.

Carambolage du temps  de saison et du temps des jours écoulés, ça c’est bien spécifique de la langue française. Celle-là même qui sert chaque jour, pour le meilleur comme pour le pire, quand il faut soigner ceux qui en ont besoin. Bien plus subtile qu’un seul verbiage technique destiné à tenter de standardiser les échanges entre professionnels. Ausculter les mots n’est pas moins utile en clinique que d’écouter les poumons ou de palper les articulations.

F-M Michaut CO d’Exmed 4-7 août 2016