Débastillons-nous, citoyens


Débastillons-nous, citoyens


On a fait péter des pétards, on a guinché en plein air partout chez nous. Et on a arrosé ça comme il se doit. Pour célébrer la prise de la Bastille. Le symbole collectif  de libération nationale demeure fort et vivace. Impossible cependant de penser que tous les emprisonnements de quelque ordre que ce soit ont été purgés définitivement en 1789.
Il y a ceux, évidents, que chacun peut constater, déplorer et même dénoncer en public. Mais il y a aussi tous les autres, infiniment plus hypocrites. Nous contraindre à nous comporter comme des consommateurs, comme des sujets dépourvus de toute possibilité de décider de ce qui est bon pour eux, comme de simples pions mécaniques d’une économie de marché planétaire, comme des assujettis ( parfum d’Ancien Régime) à des machineries anonymes broyeuses de toute humanité, et la liste est incomplète, ce sont autant de bastilles qui demeurent à détruire.


Y a encore du pain sur la planche, sans culottes mes semblables !

F-M Michaut CO d’Exmed 15-17 juillet 2016

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

2017
 ODYSSÉE DE L’ESPÈCE ? LEM 1041