Articles

Affichage des articles du mars, 2016

LEM 956 : Toute médecine est narrative

Voici, après le papier de la semaine dernière de Cécile Bour présentant le sujet, le second volet consacré à " la médecine narrative".
Sous forme d'une affirmation qui a de fortes chances de ne pas plaire à une large partie de la corporation médicale : LEM 956 Toute médecine est narrative. Tant pis, tant mieux, rayez la mention inutile SVP.

À chaque lecteur de se faire son opinion personnelle.
F-M Michaut

LEM 955 Médecine narrative en pratique

Cécile Bour nous montre avec un cas clinique authentique à quel point il demeure important, plus que jamais, que les médecins prennent la peine d'écouter avec soin et avec respect ce que CHAQUE patient a à dire sur lui-même.
Un mot déformé dans un dossier, personne ( on a tué par ignorance les "inutiles" généralistes d'antan)  pour assurer aux côtés du malade la cohérence des différents intervenants hautement spécialisés et technicisés, et on arrive à des drames.

Bonne lecture de la LEM 955 Médecine narrative en pratique

LEM 954 Pour moi, ça change quoi ?

Voici le cinquième et dernier épisode de la série de Philippe Guillemant, physicien et chercheur de haut niveau, qui nous explique en quoi et comment notre façon de percevoir et de comprendre les choses est un facteur déterminant important de ce qui va se passer.
Quand on est soignant ( ou soigné), la question est loin d'être anecdotique.

Et soudain le mystérieux effet placebo - et son sombre double nocebo- sort de la nébuleuse dite, par défaut, psychologique, pour entrer dans la réalité quotidienne.

Suivre les pas de Guillemant pour soigner mieux ? Chiche !
En tout cas, se faire sa propre opinion sans se laisser enfumer par les arguments d'autorité auxquels nous avons été dressés depuis notre enfance.
Bonne et fructueuse lecture de la LEM 954 aux esprits ouverts.

FMM

LEM 953 La biologie de l'évolution en médecine

Nous avons tous le sentiment de vivre dans un univers de plus en plus fluctuant, donc, d'une certaine façon, de moins en moins rassurant.
La pensée médicale ne peut plus accepter de demeurer figée dans un monde qui serait immuable.
Luc Périno, généraliste " engagé", nous explique ce qui se met en place à la Faculté de Lyon.
À découvrir : LEM 953 La biologie de l'évolution en médecine.